Estuaire de la Gironde : le parc marin s'oppose à l'extraction des granulats

Publié le Mis à jour le
Écrit par Bernard Dussol

Baptême du feu ce matin pour le parc naturel marin créé pour protéger l'estuaire de la Gironde et les Pertuis charentais. Sa première décision n'a pas tardé avec un vote contre l'extraction de granulats au large de la Palmyre. Reportage.


Le projet fait débat depuis des mois dans l'estuaire de la Gironde. Une concession minière pour l'extraction de granulat. En clair 13 millions de mètres cubes de sable exploités pendant 30 ans à moins d'un kilomètre de Royan. C'est une zone de reproduction de nombreuses espèces de poissons et un site touristique qui attire des milliers de vacanciers chaque année, d'où la polémique créée par ce projet.

Le conseil de gestion du parc marin votait ce matin pour donner son avis sur cette opération. Le résultat était attendu : la majorité du conseil s'est prononcé contre. Pour autant, ce vote sera-t-il suivi d'effet ? C'est en effet Emmanuel Macron, le ministre de l'Economie qui va maintenant devoir statuer sur la demande de concession. Et les gestionnaires ne comprendraient pas que leur avis ne soit pas pris en considération. 

Explications avec ce reportage d'Olivier Riou, Patrick Mesner et Philippe Ritaine.
durée de la vidéo: 01 min 45
Parc marin s'oppose à l'extraction des granulats