Île d'Aix : le couvre-feu, pris par la mairie, finalement levé par la Préfecture

La Préfecture a retoqué l'arrêté pris mardi 27 juillet par le maire de l'Île d'Aix rétablissant un couvre-feu de minuit à six heures. Les contrôles de gendarmerie vont toutefois être renforcés.
Le couvre-feu a été levé sur l'île.
Le couvre-feu a été levé sur l'île. © Luc Nobout / MaxPPP

Soumis à un couvre-feu depuis ce mardi 27 juillet, les habitants et gens de passage sur l'Île d'Aix auront finalement le droit de circuler la nuit. L'arrêté municipal pris par le maire, Patrick Denaud a été retoqué par la Préfecture de Charente-Maritime. 

"Pas de bases légales"

Dans un communiqué, la Préfecture indique que l'arrêté "ne repose pas sur des bases légales et ne peut donc être applicable". 

Le maire de l'Île d'Aix avait pris cette décision en raison de la flambée des cas de Covid-19 sur la commune. Dans l'arrêté, Patrick Denaud indiquait que les déplacements et rassemblements nocturnes favorisaient la propagation du virus.

Renfort des contrôles de gendarmerie

La Préfecture précise qu' "en raison du caractère très touristique de l'île", elle va renforcer les contrôles sur l'Île d'Aix et veiller notamment au respect du port du masques et de l'interdiction de consommation d'alcool sur la voie publique. La distribution de plusieurs milliers d'autotest et des opérations de dépistage vont aussi être organisées.

Une flambée des cas de Covid-19

Le département de Charente-Maritime est frappé par la quatrième vague depuis le début de la saison estivale. Le taux d'incidence est le plus élevé de toute la Nouvelle-Aquitaine et atteignait 295 cas pour 100 000 habitants la semaine dernière.

Les autorités avaient alors déjà rétablit l'obligation du port du masque en extérieur dans les lieux rassemblant du public (marchés, files d'attente, foires ...).

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé société covid-19 tourisme économie