Météo. Des dégâts importants après le passage de la tornade sur l'Île d'Oléron et ses environs

Un événement climatique de type tornade s'est abattu ce mercredi 23 septembre sur les côtes de Charente-Maritime. Les dégâts sont importants par endroit, notamment à Port-des-Barques et Château-d'Oléron, principalement sur une quarantaine d'habitations.

Les murs de cette maison de Château-d'Oléron n'ont pas résisté aux vents violents.
Les murs de cette maison de Château-d'Oléron n'ont pas résisté aux vents violents. © Valériane Gouban - France Télévisions
Une trombe marine s’est formée sur l'Île d'Oléron vers 16h30 ce mercredi 23 septembre. Elle a poursuivi sa route sur la terre et a fait d’importants dégâts dans plusieurs endroits de l’île et sur la côte. On ne dénombre heureusement que trois blessés légers.

Des vents à plus de 120 km/h ont été relevés sur la cote de Charente-Maritime lors du passage de cette tornade qui s'est formée au-dessus de l'océan avant de toucher terre sur l'ile d'Oléron. Elle a donc causé des dégâts importants. Des bâtiments ont été endommagés, le camping de la Garenne situé à Port-des-Barques a notamment souffert des vents violents.
Le toit du bloc sanitaire du camping de la Garenne (Port-des-Barques) s'est envolé sous l'effet des vents.
Le toit du bloc sanitaire du camping de la Garenne (Port-des-Barques) s'est envolé sous l'effet des vents. © Valériane Gouban - France Télévisions
Cette tornade s'est formée en mer et a principalement frappé l'île au niveau des communes de Grand Village et du Château d'Oléron. Elle a ensuite continué sa route vers le continent et a touché Marennes avant de longer le littoral et de perdre de la force en entrant plus dans les terres.
Sur Oléron, trois blessés légers sont à déplorer, dont deux cavaliers désarçonnés par leurs chevaux effrayés. Une quarantaine de maisons, un Ehpad, une crèche et un supermarché sont touchés par des dégâts matériels, et des toitures ont été arrachées. Sur le continent, à Marennes, une dizaine de bâtiments a perdu des tuiles mais les dégâts sont moindres. En revanche au camping municipal de Port-des-Barques, à l'embouchure de la Charente, plus au nord, plusieurs camping-cars ont été couchés par la force du vent et au moins deux ont subi des chutes d'arbres, sans qu'il n'y ait de victimes à déplorer, selon les pompiers de la Charente-Maritime.

Ça a fait un vacarme d'enfer. J'ai eu l'impression que la maison se soulevait. D'ailleurs, les cloisons ont été déplacées. Tout a bougé dans la maison.

Régis Germain, un habitant de Château d'Oléron

Régis Germain découvre les dégâts après le passage de la tornade.
Régis Germain découvre les dégâts après le passage de la tornade. © Valériane Gouban - France Télévisions
Jardin dévasté par la tornade  du 23/09/2020 - Château-d'Oléron (17)
Jardin dévasté par la tornade du 23/09/2020 - Château-d'Oléron (17) © Valériane Gouban - France Télévisions
Dégâts à l'intérieur de la maison de Régis Germain, habitant de Château-d'Oléron (17), après le passage de la tornade du 23/09/2020.
Dégâts à l'intérieur de la maison de Régis Germain, habitant de Château-d'Oléron (17), après le passage de la tornade du 23/09/2020. © Valériane Gouban - France Télévisions
L'un des murs de la maison de Régis Germain Château-d'Oléron) ont bougés après le passage de la tornade du 23/09/2020.
L'un des murs de la maison de Régis Germain Château-d'Oléron) ont bougés après le passage de la tornade du 23/09/2020. © Valériane Gouban - France Télévisions

Ce qui était important pour moi, c'était de mettre les gens en sécurité. Il a fallu beaucoup discuter pour rassurer les gens.

Lydie Demené, maire de Port-des-Barques

VIDEO - À Port-des-barques, et sur l'île d'Oléron, les pompiers étaient à pied d'oeuvre dès ce mercredi soir

CARTE - Île d'Oléron (17)


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
météo intempéries