• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Meurtre d'Alexia : le jeune homme de 16 ans interpellé a avoué

Le jeune homme interpellé est lycéen au Cepmo de Saint-Trojan-les-Bains / © AFP
Le jeune homme interpellé est lycéen au Cepmo de Saint-Trojan-les-Bains / © AFP

Le jeune lycéen du Cepmo interpellé il y a 24 heures a avoué le meurtre d'Alexia, commis il y a trois mois à Saint-Trojan-les-Bains, en Charente-Maritime. Le parquet de La Rochelle a confirmé cette information en précisant qu'une conférence de presse devrait avoir lieu demain après-midi.

Par Bernard Dussol

Le mineur interpellé hier dans le cadre du meurtre d’Alexia a reconnu les faits sur lesquels il est en train de s’expliquer."
Isabelle Pagenelle, procureure du Parquet de La Rochelle


De plus amples précisions seront apportées lors d’un communiqué ou d’une conférence de presse qui devrait avoir lieu jeudi après-midi. Isabelle Pagenelle confirme que c'est pendant sa garde à vue que le lycéen du Cepmo, âgé de 16 ans, aurait avoué avoir tué Alexia, qui était l'une de ses connaissances.

Il est impossible d'avoir davantage de détails sur les circonstances du drame à l'heure actuelle. Le jeune homme arrêté est en train d'expliquer son geste aux enquêteurs, qui résulterait d'une dispute qui a mal tourné. On sait qu'il avait déjà été auditionné à plusieurs reprises par les gendarmes et que certaines de ses déclarations avaient paru suffisamment confuses pour intriguer les enquêteurs.

A Saint-Trojan-les-Bains, le maire Pascal Massicot a déclaré -dans une interview à voir ce soir dans le JT de France 3 Poitou-Charentes- que sa communauté vivait une épreuve terrible, ajoutant : "Pour une famille, (celle d'Alexia) le temps du deuil va pouvoir commencer et pour une autre (celle du jeune homme), c'est un temps de douleur et d'incompréhension qui s'annonce."

Au Cepmo, le Centre expérimental pédagogique maritime en Oléron où étudiait Alexia et le jeune homme de 16 ans, personne ne souhaite commenter ces événements qui plombent l'ambiance dans un établissement qui vit depuis trois mois au rythme des rumeurs et des hypothèses.

De nombreuses questions restent encore en suspens. Il faudra, notamment expliquer comment un jeune homme de 16 ans a pu pendant si longtemps cacher la vérité à son entourage, sa famille et ses amis sans que personne ne se rende compte de rien. Bref, comprendre aussi comment un adolescent a pu conserver ce terrible secret sans que rien ne transpire sur son terrible geste.

A lire aussi

Sur le même sujet

Créon : des fournitures scolaires gratuites

Les + Lus