Après plusieurs années de polémiques, la Vierge de la Flotte-en-Ré, sur l’île de Ré, a retrouvé sa place

Après quatre ans de polémiques concernant l’emplacement de la Vierge à La Flotte-en-Ré en Charente-Maritime, vendredi 7 juin au matin, la statue s’est vue attribuer un autre terrain. La fin d'une polémique longue de quatre ans.

Elle tend ses mains ouvertes vers le sol, silencieuse statue debout sous le ciel chargé de l’île de Ré, Charente-Maritime. Construite en 1955, cette statue était précieuse aux habitants du village. Ils l’auraient commandée après la Seconde Guerre mondiale, en remerciements d’avoir été épargnés. Ce vendredi matin, elle a été inaugurée par le maire sur un autre terrain que son emplacement initial, un terrain privé que des donateurs ont acheté.

Une polémique sur la laïcité

La statue était située à un carrefour de l’île de Ré, dit le carrefour « de la Vierge ». Cet emplacement était au départ un jardin privé, devenu public. Située le long de la départementale, la statue se fait percuter, un jour de mai 2020, par un automobiliste.

La mairie décide alors de reconstruire la Vierge à l’identique, mais une association de défense de la laïcité "La Libre-Pensée 17" saisit le tribunal administratif de Poitiers, évoquant la loi de 1905 qui interdit l'installation de monuments à caractère religieux sur le domaine public.

>> A LIRE AUSSI : VIDÉO. Pour conserver sa statue de la Vierge Marie, la municipalité de la Flotte prête à saisir le Conseil d'État

Le 3 mars 2022, les conclusions du rapporteur public vont dans le sens de l’association de défense de la laïcité. Le tribunal administratif « enjoint le maire de La Flotte de procéder à l’enlèvement du domaine public communal de la statue de la Vierge Marie, située avenue du 8 mai 1945, dans un délai de six mois à compter de la date de modification du présent jugement".

De son côté, l'association Libre Pensée 17 affirme qu'elle "poursuivra ses actions de défense de la laïcité, principe juridique d'organisation de la République qui permet d'éviter les conflits d'ordre religieux."

>> A LIRE AUSSIUne statue de la Vierge fait polémique sur l'île de Ré, et sera finalement retirée du domaine public

Le 12 janvier 2023, La cour administrative d’appel de Bordeaux tranche : au motif d’une violation de la loi de 1905, la statue de la vierge Marie qui trône alors sur le domaine public de la Flotte-en-Ré, doit descendre de son piédestal. La cour a donné raison à l'association Libre pensée 17, qui considère que sa présence constitue une atteinte à la laïcité.

Vendredi 7 juin 2024, finalement, la statue a été inaugurée et remise debout, à quelques mètres de l’emplacement à l’origine de la polémique. Il n’y en a plus, puisque la statue est désormais érigée sur un terrain privé, acquis grâce à des donateurs.

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité