L’État débloque 4 millions d’euros pour les mytiliculteurs

Le secrètaire d'Etat en charge de la Pêche, Alain Vidalies, a annoncé le lancement d'un plan d'urgence de 4 millions d'euros pour les myticulteurs. Une aide bienvenue pour un secteur d'activité lourdement frappé par une surmortalité des moules en Vendée et en Charente-Maritime.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité
Cette aide de 4 millions d'euros doit permettre aux entreprises de faire face à leurs difficultés de trésorerie. Elle s'accompagnera de réunions locale entre les préfets et les mytiliculteurs "afin de calibrer les besoins et de construire ce dispositif", explique Alain Vidalies. A plus long terme, on devrait assister à l'installation d'un plan d’action pluriannuel de gestion des risques conchylicoles.

Les producteurs ont constaté les plus fortes mortalités en Vendée et en Charente-Maritime. Un premier plan d'aide Etat-collectivités avait été mis en place en 2014 pour les mêmes raisons. Les Charentais avaient bénéficié d’un dispositif d’aides incluant des exonérations de redevances domaniales, portuaires et des allègements de cotisations ainsi que des aides directes dans le cadre du régime des calamités agricoles.