• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

28e Marathon de La Rochelle : qui sont les favoris ?

Marathon de La Rochelle 2017. / © Photo PQR Sud Ouest /TeamShoot
Marathon de La Rochelle 2017. / © Photo PQR Sud Ouest /TeamShoot

Les organisateurs du Marathon de La Rochelle ont annoncé, ce jeudi, le plateau élite de la 28ème édition. Chez les hommes comme chez les femmes, les athlètes kényans et éthopiens sont, cette année encore, au rendez-vous de cette épreuve à vivre en direct sur France 3.

Par Fabrice Bidault

Fidèle à sa tradition, le Marathon de La Rochelle parvient à réunir chaque année un plateau élite de niveau mondial, sans pour autant offrir de primes d'engagement.

Sous la barre des 2h10 ?  

Pour cette 28e édition, huit Kényans et deux Éthiopiens, chez les hommes, vont se disputer la victoire avec l'objectif de terminer en moins de 2h10, mais sans paraître en mesure de battre le record de l'épreuve (2h07'13).

Cinq coureurs engagés ont déjà réussi cette performance, et notamment le Kényan Japheth Kosgei, 30 ans, détenteur d'un record personnel en 2h08'08 en 2015 au marathon de Kosice.

Il faudra aussi compter sur deux athlètes plus jeunes, le Kényan Abraham Akopesha, 26 ans et 2h10'17 à Paris en 2017, et l'Éthiopien Mesfin Aferwerk, 26 ans également. Aferwerk, déjà vainqueur à La Rochelle en 2014, est l'auteur d'un chrono de 2h09'49 en 2017.

Attention aux lièvres

Comme en 2015 et 2016, il faudra surveiller aussi de près les deux lièvres supposés emmener le groupe élite sur les bases de 2h08'42 jusqu'au 30e kilomètre, car il pourrait aller jusqu'à l'arrivée et disputer la victoire. 

L'Éthopien Alebachew Wale a lui aussi déjà couru en moins de 2h10 (2h09'40 à Shanghai en 2017) et le Kényan Eliud Nwangi est très régulier sur semi-marathon en 1h01.

Les meilleurs Français 

Les meilleurs athlètes tricolores seront eux au départ pour tenter de terminer en moins de 2h30. Citons par exemple le Nantais David Bernier, le Normand Pierre Lemaitre, le traileur Romuald De Paepe, ou le jeune Limougeaud Damien Laduranty qui disputera son premier marathon.

Les féminines

Chez les féminines, la Kényane Philes Ongori possède un record impressionnant réalisé en 2014 à Boston en 2h23'22. Mais après une coupure pour cause de maternité, elle n'a pas recouru depuis en moins de 2h30.

Sa compatriote, Grace Momanyi, 37 ans, possède un record de 2h28'18 obtenu en 2016. Elles devront s'entendre pour contrôler l'Éthiopienne Askale Alemayehu, très régulière autour des 2h30.

Chez les Françaises, un joli duel s'annonce entre deux anciennes championnes de France : Corinne Herbreteau, troisième à La Rochelle en 2016, et qui possède un record en 2h36'26 à Paris en 2015, et Aline Camboulives, détentrice d'un record plus ancien en 2h36'44.
Vous pourrez vivre la course en direct, dimanche matin entre 8h55 et 12h, sur l'antenne de France 3 Poitou-Charentes, et France 3 Limousin, et vous pourrez la revoir à partir de 14h30 sur France 3 NoA.

►Retrouvez sur notre chaîne Youtube tous nos reportages sur le Marathon 

A lire aussi

L'ancien hôpital de Lusignan vendu aux enchères pour 55 100 euros

Les + Lus