9 militants d'Extinction Rebellion interpellés après avoir installé des banderoles sur le port de La Rochelle

Les activistes d'Extinction Rebellion ont déployé des banderoles de protestation sur les silos du port de La Rochelle dans la nuit de ce samedi 2 septembre. Neuf d'entre eux ont été placés en garde à vue à la suite de cette intervention nocturne.

Réunis en camp d'été à Saint-Xandre dans l'agglomération rochelaise depuis le milieu de la semaine, les militants du mouvement de lutte contre "le dérèglement climatique et l'effondrement écologique" sont intervenus pendant cette nuit du 1er au 2 septembre dans le port de commerce de La Rochelle, pour y déployer des banderoles de protestation dénonçant "l'agro-industrie" et "l'accaparement de l'eau".

Une action clandestine non violente de désobéissance civile, mode d'action spécifique de ce groupe de militants, qui cette fois dénonce une agriculture intensive destinée à l'exportation. Les silos concernés servent à stocker des céréales produites dans la région avant de les charger dans des bateaux à destination de la Chine ou de l'Afrique.

9 interpellations

À l'issue du déploiement de ces banderoles à plus de 50m de hauteur sur un site interdit au public, 9 militants d'Extinction Rebellion ont été interpellés et placés en garde à vue.

Une autre "manifest'action" est prévue ce samedi à La Rochelle.