Les bébés cigognes pointent le bout de leur bec en Charente-Maritime

C'est en Charente-Maritime qu'il y a le plus de cigognes en France, devant le Haut-Rhin. L'an passé on a compté 556 couples. Et en ce moment les œufs éclosent, nous partons dans les marais du côté de Rochefort pour découvrir ces magnifiques échassiers.

Une cigogne qui veille sur ses petits
Une cigogne qui veille sur ses petits © Marc Millet, France Télévisions
Quand on parle de cigognes, on pense forcément à l'Alsace, mais depuis quelques années maintenant, la plus grosse colonie de ces oiseaux est en Charente-Maritime. L'an passé on a compté 556 couples, le comptage de cette année n'est pas terminé, mais il devrait donner sensiblement la même chose. Une belle population qui revient pourtant de loin. Dans les annés 70, il ne restait plus que onze couples en France. Les cigognes étaient chassées, capturées, elles se tuaient souvent par électrocution en essayant de construire leur nid sur des pylônes électriques. Et les sécheresses sahéliennes causaient beaucoup de morts pendant l'hiver.
En 1981, l'espèce a été protégée et plusieurs actions ont été lancées pour permettre aux cigognes de vivre tranquillement et de se reproduire. 

Des plateformes pour permettre aux cigognes de nicher


Parmi les dispositifs qui ont permis aux cigognes de se développer figurent les plateformes mises en place sur les pylônes des lignes à très haute tension. Elles sont le fruit du travail mené par le Ligue pour la Protection des Oiseaux et RTE. Dans les marais de Rochefort et Brouage, plusieurs pylônes ont été équipés et ils sont en ce moment peuplés de cigognes et de cigogneaux.
Une cigogne dans son nid
Une cigogne dans son nid © Marc Millet, France Télévisions

L'avantage est double, les plateformes protègent les oiseaux et permettent d'éviter les électrocutions et les coupures de ligne.
 

Les cigognes sont fidèles, ou presque...


Quand les oiseaux reviennent d'Afrique ou du sud de l'Espagne entre fin décembre et début février, ce sont les mâles qui se mettent à la recherche d'un nid. Puis le mâle cherche une femelle et ils fondent tous les deux une famille. Ils peuvent avoir de deux à six œufs ou plus. Mais 70% des bébés ne survivent pas plus d'un an. Une fois les œufs éclos, les adultes se relaient pour aller chercher de la nourriture, et parfois, le mâle va voir dans le nid d'à côté si une autre femelle voudrait bien de lui. Comme l'explique Nicolas Gendre de la LPO,

Les cigognes sont plus fidèles au nid qu'à leur partenaire.
- Nicolas Gendre

 

Les cigognes sont très nombreuses du côté de Rochefort
Les cigognes sont très nombreuses du côté de Rochefort © Marc Millet, France Télévisions
Les clochers aussi abritent des cigognes
Les clochers aussi abritent des cigognes © Marc Millet, France Télévisions
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
nature
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter