“C’est très intense comme moment” : au marathon de La Rochelle, 30.000 spectateurs pour soutenir les coureurs

Publié le Mis à jour le
Écrit par Barbara Gabel
Derrière les grilles de la ligne de départ, l'ambiance était au rendez-vous dès 9 heures du matin.
Derrière les grilles de la ligne de départ, l'ambiance était au rendez-vous dès 9 heures du matin. © Barbara Gabel - France Télévisions

Ils ont répondu présents. Après deux ans d'absence à cause du Covid, le marathon de La Rochelle (Charente-Maritime) a attiré 30.000 spectateurs ce dimanche 28 novembre 2021. En famille ou entre amis, nous sommes allés à leur rencontre.

A quelques mètres de la ligne de départ, elles ne veulent pas en louper une miette. Laetitia et Marilou sont placées aux premières loges pour encourager leurs proches. “On s’est rencontrées au marathon il y a cinq ans au petit-déjeuner à l’hôtel”, raconte Laetitia, venue de région parisienne. “Depuis, c’est notre petit rituel !”

Comme elles, 30.000 spectateurs ont fait le déplacement pour assister au marathon de La Rochelle (Charente-Maritime). Après l'annulation de la course l'an dernier à cause du Covid, l’événement fête son 30e anniversaire ce dimanche 28 novembre 2021.

Un suivi tout au long du parcours

Neuf heures pile, le top départ est lancé. “Allez papa !”, crie Marilou, téléphone à la main. “Il ne m’a pas vue, il reste très concentré”. Pas de temps à perdre, les deux amies se précipitent vers l’Espace Encan. “Comme le parcours est en deux boucles, on peut les voir passer à plusieurs reprises à cet endroit !”, se réjouissent-elles.

D’autres suivent les performances de leurs proches en direct sur le site du marathon. Comme Nathalie, qui se promène tranquillement sur le quai Duperré. “Là, je vois que mon mari va bientôt passer la borne des 10 kilomètres”, montre-t-elle sur son téléphone. 

Elle peut aussi voir son allure moyenne et le temps estimé. “C’est très pratique, car il m’a donné rendez-vous entre 12h45 et 13h à l’arrivée, mais avec le live je pourrai savoir plus précisément à quelle heure m’y rendre !”

“Tous pour Sam”

A quelques mètres, la Tour de l’Horloge voit la foule affluer. Dont de nombreux supporters portant le dossard “Tous pour Sam”, en hommage à cet Angevin décédé d’un accident de travail en janvier 2021. “Il devait courir le semi-marathon avec sa femme”, nous explique, très émue, une cousine de Sam. “On a réussi à rassembler 130 amis et membres de sa famille pour courir avec elle ou l’encourager !”

Quelques instants plus tard, la nièce de Sam, larmes aux yeux, passe devant son club de supporters, à quelques mètres de l’arrivée de l’épreuve du 10 kilomètres. "Elle ne court jamais, c’est très intense comme moment !”, lance l’une des supportrices.

"J'essaie de la soutenir mentalement"

Encourager des proches lors d’une course est toujours très émouvant. Pour Liliana, c’est une première. Originaire de Rochefort, elle assiste pour la première fois à un marathon de sa compagne. “Je suis un peu stressée pour elle !” avoue la jeune femme. “Elle aime le challenge, elle aime se dépasser alors j’essaie de la soutenir mentalement !"

 

Et son soutien semble payer. Sa compagne, Mélanie, 24 ans, qui avait peur de ne pas finir le marathon, l'aura finalement terminé en 4 heures et 51 minutes. 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.