“On vit au rythme de la course !” : le marathon de La Rochelle fait son retour

Publié le Mis à jour le
Écrit par Barbara Gabel
Le coup d'envoi du Marathon de La Rochelle sera donné ce dimanche 28 novembre à 9 heures.
Le coup d'envoi du Marathon de La Rochelle sera donné ce dimanche 28 novembre à 9 heures. © Barbara Gabel - France Télévisions

Après deux ans d’absence, le marathon de La Rochelle (Charente-Maritime) revient ce dimanche 28 novembre 2021. La ville se transforme pour accueillir ses 11.000 coureurs. Rencontre avec les commerçants, habitants et bénévoles sur le Vieux Port.

Tôt ce samedi matin, le calme règne sur le Vieux Port. Quelques promeneurs matinaux, des joggeurs… Quelque chose se prépare. C’est le grand retour du marathon de La Rochelle (Charente-Maritime). Deuxième plus gros marathon de France derrière Paris, il avait été annulé en 2020 à cause de la crise sanitaire. Il fête cette année ses 30 ans.

Un retour attendu

Pour les restaurateurs, comme pour les habitants, le marathon redonne un coup de souffle. “Le mois de novembre est vraiment une période creuse pour nous", explique Marion du café Les Enfants du Rock. “C’est un événement qui nous fait du bien.”

Dans cet établissement, la clientèle d’habitués doit composer avec les nombreux visiteurs du week-end. Pas de quoi faire peur à Gérald, architecte à la retraite. Attablé avec des amis pour le café matinal, il raconte avoir pris l’habitude de louer l’une des chambres de son appartement sur Airbnb, uniquement pour le week-end du Marathon. 

Et cette année, il reçoit un couple de coureurs originaires de Binic (Côtes-d’Armor). “On a pris l’apéritif ensemble hier soir, j’ai déjà négocié pour qu’ils me donnent la bourriche d’huîtres qu’ils auront en récompense à l’arrivée”, lance-t-il en souriant.

La tradition des "Chauffe-gambettes"

Petit à petit, le vieux Port se remplit de ses visiteurs. Au loin, un groupe d’une centaine de coureurs vêtus de rose et de bleu. Ce sont les “Chauffe-gambettes”. Une tradition qui a lieu la veille de la course, pour permettre aux coureurs de s’échauffer sur un parcours de 4 kilomètres. Parmi eux, le mari de Cyrielle, venue de Tours (Indre-et-Loire). “Rapprochez-vous, vous allez pouvoir soutenir papa !”, lance-t-elle à ses deux filles. 

C’est le tout premier marathon de son mari. "Ça fait six mois qu’il se prépare”, raconte Cyrielle. “Il est tellement stressé qu’il ne veut même pas aller au restaurant ce soir. Il dit qu’il faut manger des pâtes alors on finira sûrement à la pasta party ce soir !”, sourit-elle. La traditionnelle pasta party au village du Marathon, situé à l’Espace Encan mobilise cette année 100 bénévoles qui serviront 200 kg de pâtes, 100 kg de bolognaise… pour 1.000 personnes. 

"La ville devient festive"

Autant de coureurs qu'il faut loger. C'est une aubaine pour les hébergements touristiques, comme l'hôtel de Delphine Bappel, La Tour du Nesle, situé à proximité de la ligne de départ. Hôtelière à La Rochelle depuis 20 ans, elle attend cet événement chaque année avec impatience.

“La ville devient festive, les clients sont de bonne humeur...Ca fait du bien dans cette période assez morose”, confie-t-elle. Son établissement affiche complet depuis un mois. 

On s’organise pour vivre au rythme de la course : on sert le petit-déjeuner à partir de 5h30 au lieu de 7h, on leur laisse la chambre le dimanche jusqu’à 16h pour qu’ils puissent se doucher !

Delphine Bappel, directrice de l'hôtel La Tour du Nesle

1.300 bénévoles à l’œuvre 

A proximité de son hôtel, un groupe de quatre bénévoles se fait solliciter par de nombreux promeneurs. Reconnaissables par leurs grosses vestes rouges, ils sont là pour informer et guider les coureurs et spectateurs venus faire du repérage. “On nous demande où se situe le départ et l’arrivée du marathon, où s’installer pour encourager les coureurs”, raconte Coline, 19 ans. 

Etudiante en deuxième année de BTS tourisme, la jeune femme connaît bien le marathon. “Je suis déjà venue pour ma mère qui a couru le semi-marathon, alors découvrir les backstages c’est génial !”

En coulisses, justement, d’autres bénévoles s’activent, place Saint-Jean d’Acre. Depuis jeudi matin, 25 bénévoles, sans compter les prestataires, installent la zone d’arrivée. “Tout est prêt, nous sommes plutôt sereins”, confie Nicolas Mauny, responsable de l’organisation du marathon.

Pour mener à bien ce 30ème anniversaire, 1.300 bénévoles répondent présents. Si la crise sanitaire est passée par là, elle n’aura pas démotiver les coureurs. “On a 8.500 inscrits pour le marathon, c’est 2.000 de plus que d’habitude !”, se réjouit-il. Au total, avec le semi-marathon et le 10km, 11.000 coureurs sont attendus sur la ligne de départ.

La course sera diffusée dans son intégralité à partir de 8h45 jusqu'à 12h00 sur France 3 Nouvelle-Aquitaine.

En direct sur France 3 Poitou-Charentes

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.