Champions Cup. "On va tout donner dans cette compétition", La Rochelle s'impose à Sale et se qualifie en huitièmes de finale

Les coéquipiers de Gregory Aldritt n'ont pas tremblé face aux Sharks de Sale, avec ce succès 37-24 en Angleterre. Si tout n'a pas été parfait, le Stade Rochelais valide sa qualification en huitièmes de finale de Champions Cup.

Malheur au vaincu aujourd'hui. Dans le cadre de la quatrième journée de Champions Cup, le Stade Rochelais et Sale s'affrontaient pour la dernière place qualificative en huitièmes de finale, derrière le Leinster, les Stormers et Leicester. Les Rochelais avaient l'obligation de gagner s'ils voulaient pouvoir défendre leur titre. Les Sharks, eux, étaient cinquièmes de cette poule D, juste derrière leurs adversaires du jour.

Le début de match est serré. On sent les locaux en jambes, mais une erreur va permettre à l'ailier rochelais Dillyn Leyds d’inscrire le premier essai (7-0). Les Anglais font preuve de maladresse et commettent de nombreuses fautes. L’ouvreur rochelais Antoine Hastoy fait parler sa qualité de buteur avec trois pénalités. Sans être étincelant dans le jeu, les Maritimes sont devant à la pause (16-0).

Une deuxième mi-temps plus difficile

Le Stade Rochelais entame parfaitement la deuxième mi-temps. Après une contre-attaque éclair qui aboutit par un essai d'Antoine Hastoy (23-0), le demi de mêlée Kerr-Barlow s’illustre quelques minutes plus tard. (30-0) Deux essais coup sur coup qui tuent les espoirs des locaux. 

► À LIRE AUSSI : INTERVIEW. Stade Rochelais. Grégory Alldritt, le retour attendu d’un capitaine régénéré

Très joueuse depuis le début du match, l'équipe de Sale est finalement récompensée d'un premier essai à la 60ᵉ minute (7-30). Malgré un score favorable, le Stade Rochelais ne maîtrise pas réellement son sujet. Les coéquipiers de Gregory Alldritt passent le plus clair de leur temps à défendre, repoussés dans leurs 22 mètres par les locaux. 

Deux cartons jaunes coup sur coup pour Antoine Halstoy et Brice Dulin suivi d'un essai remettent les Anglais dans le match (12-30) à une dizaine de minutes de la fin. Mais les locaux font trop d'erreurs, et offrent un nouvel essai au Stade Rochelais (37-12). Seule ombre noire au tableau, la sortie sur civière de Joel Sclavi à la 75ᵉ minute. Les Anglais achèvent le match avec deux derniers essais, score final 37-24 pour le Stade Rochelais. 

C'était un match qu'il ne fallait surtout pas perdre, et les coéquipiers de Grégory Alldritt l'ont compris. "On est très content d'être enfin qualifiés. L'équipe a fait un gros effort ces deux dernières semaines. On est deux fois champions, on a la possibilité de l’être trois fois de suite, donc on va tout donner jusqu’à la dernière minute dans cette compétition", a déclaré le capitaine rochelais en fin de match.