Coronavirus. 13 cas Covid-19 confirmés dans un Ehpad de Tonnay-Charente, 4 résidents ont été hospitalisés

Onze salariés et deux résidents sont à ce jour testés positifs Covid-19 au sein de l'Ehpad Les Portes du Jardin de Tonnay-Charente. Alors que quatre résidents ont été hospitalisés, des tests seront réalisés sur l'ensemble des résidents et du personnel de l'établissement dès ce mardi.
Alors que plus d'un tiers des décès liés au coronavirus, concerne les personnes âgées placées dans les Ehpad, 5.000 décès sur les 14.000 recencés en France à ce jour, l'épidémie continue sa progression dans ces établissements.
L'Agence régionale de Santé qui a publié pour la première fois, le 7 avril, les déclarations de covid-19 dans les Ehpad de Nouvelle-Aquitaine, annonçait 22 décès dans les établissements de Poitou-Charentes (voir encadré en bas de notre article).
Ce samedi, quatre résidents d'un Ehpad situé à Tonnay-Charente, ont été transférés à l'hôpital de La Rochelle.
Alors que se passe t-il derrière les murs des Portes du Jardin ? Cette résidence, qui appartient au groupe DomusVi, accueille 120 résidents.

Onze salariés et deux résidents

Selon l'Agence Régionale de Santé, il y a, à ce jour, 13 cas confirmés Covid-19 dans cet Ehpad : onze salariés et deux résidents. L'ARS précise que six résidents ont été hospitalisés dont quatre pour "alléger la charge de soins". Les quatre patients dont un a été testé positif, ont tous été hospitalisés dans des services Covid-19 selon le directeur de l'hôpital.

Ce sont des personnes très âgées qui ont été placées dans les services Covid, en pneumologie et en médecine infectieuse, ils ne sont pas en réanimation. Dés vendredi, nous avons envoyé un médecin gériatre et un hygiéniste de l'hôpital de Rochefort, dans l'Ehapd de Tonnay-Charente car leur médecin était lui même malade.
Pierre Thépot, directeur de l'hôpital de La Rochelle.

Un dépistage massif

Dès ce mardi, des tests systématiques vont être effectués auprès du personnel et des résidents selon les recommandations de l'ARS, les résultats devraient être connus 24 heures plus tard.
Les Portes du Jardin semble avoir été pris de cours par la rapide propagation du virus parmi le personnel. L'établissement n'a pas été en mesure de garder les résidents malades comme c'est, habituellement le cas, tant que leur état de santé ne se dégrade pas.

A Tonnay-Charente comme ailleurs, ils auraient dû être pris en charge sur place et mis à l'isolement mais l'établissement a été en difficulté de médicalisation et nous sommes intervenus pour les soulager, les quatre patients ont donc été hospitalisés,
- Pierre Thépot, directeur de l'hôpital de La Rochelle.

Du personnel interimaire

La direction des Portes du Jardin n'a pas répondu à notre demande d'interview mais le groupe DomusVi nous a fait parvenir un communiqué dans lequel il précise "qu'un confinement individuel a été mis en place en chambre de tous les résidents le 24 mars, dès l’apparition de premiers symptômes, en amont de la recommandation du Gouvernement du 28 mars dernier". Le service de presse n'a pas souhaité nous transmettre le nombre de salariés actuellement en quarantaine.

Concernant nos collaborateurs, vous comprendrez que nous ne pouvons confirmer de données chiffrées qui concernent leurs situations individuelles. Nous avons fait appel à du personnel intérimaire et en CDD qui nous permet d’assurer nos missions auprès de nos résidents. Nos équipes sont pleinement mobilisées pour prendre soin des résidents.
Alexandre gavard, service de presse Les Portes du Jardin.

Selon nos informations, des retraités ont repris du service, c'est la cas d'une ancienne infirmière qui a accepté de travailler dans cet Ehpad pour répondre à cet appel d'urgence.
L'Ehpad estime par ailleurs "avoir des stocks en équipement de protection (masques chirurgicaux, masques FFP2, blouses et charlottes) suffisants au sein de l’établissement pour permettre à l’équipe de travailler conformément aux recommandations de l’ARS".

Le maire de Tonnay-Charente souhaite être informé

De son côté, le maire de Tonnay-Charente n'a pas officiellement été informé de cette situation. C'est lui, qui a contacté le directeur des Portes du Jardin, il le fait désormais quotidiennement car de nombreux habitants de cette commune de 9.000 habitants y sont pensionnaires.

Le directeur m'a confirmé qu'il y avait des cas de Covid-19 et que tout le personnel serait testé dés ce mardi, il faut qu'on nous communique les résutltats de ces tests, ils doivent me tenir informé. Pour l'instant je n'ai pas enregistré de cas de décès sur le registre de l'état civil de la commune.
Eric Authiat, maire de Tonnay-Charente.

Une campagne de dépistage dans les Ehpad de Charente-Maritime

Une campagne de dépistage de Covid-19, baptisée "Pensées" par le département, va débuter cette semaine dans les Ehpad de Charente-Maritime.
Cette initiative concerne les personnels des établissements accueillant des personnes handicapées ainsi que des résidences-autonomie si des cas suspectés ou avérés y sont connus. Six premiers établissements seront testés cette semaine. 
149 cas dans les Ehpad de Poitou-Charentes dont 22 décès à la date du 7 avril
Pour la première fois, l'Agence Régionale de Santé a publié le 7 avril les déclarations de Covid-19 dans les EHPAD sans toutefois préciser de quels établissements il s'agissait.
Sur les 898 EHPAD de Nouvelle-Aquitaine 117 ont déclaré un ou plusieurs cas possibles ou confirmés de Covid-19 parmi des résidents ou le personnel, 563 résidents ont été comptabilisés confirmés ou cas possibles Covid-19. A ce jour, 44 personnes sont décédées dont 25 dans les établissements et 18 à l'hôpital.
En Poitou-Charentes, 149 cas de Covid-19 ont été signalés dans les Ehpad (entre le 1er mars et le 7 avril)
  • 90 dans la Vienne,
  • 45 en Charente-Maritime,
  • 9 dans les Deux-Sèvres
  • 5 en Charente
22 personnes sont décédées en Poitou-Charentes :
  • Vienne : 18 décès
  • Charente-Maritime : 2 décès
  • Charente : 2 décès
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société