Une couturière de Charente-Maritime recrée les tenues portées par Martine, l'héroïne des albums pour enfants

Les albums et les aventures de Martine ont accompagné plusieurs générations de petites filles en France. Installée en Charente-Maritime depuis quatre ans, la styliste Astrid Le Provost publie son dixième livre de couture inspiré de l'univers de ces albums devenus mythiques.

 

La styliste Astrid Le Provost s'inspiredes robes portées par Martine pour créer ses modèles.
La styliste Astrid Le Provost s'inspiredes robes portées par Martine pour créer ses modèles. © Joël Bouchon/ France Télévisions
Martine à la plage, Martine à la ferme ou encore Martine fait du camping. La série a été crée en 1954 et compte une cinquantaine d'albums. Des années 50 aux années 70, les aventures vécues par la petite fille reflétaient l'ambiance de l'époque. Les tenues de Martine, qui étaient toujours impeccables, étaient celles que portaient alors de nombreuses fillettes. Elles ont inspiré la styliste Astrid Le Provost, un peu nostalgique de son enfance.

"Nous nous sommes concentrées sur les années 65-70. C'étaient les petits modèles qu'on avait portés et pour lesquels on avait de la nostalgie mais que nos enfants trouvaient hyper branchés.

Une robe tablier réalisée par Astrid Le Provost en inspirant des albums de Martine.
Une robe tablier réalisée par Astrid Le Provost en inspirant des albums de Martine. © France Télévisions


Les robes des petites filles rallongées

Les cols Claudine et les robes trapèze ou tablier sont à l'honneur parmi les modèles réalisés par la styliste. Elle a déjà publié une dizaine de livres de couture, où elle explique la démarche à suivre pour coudre ces robes inspirées d'une autre époque. Pour les rendre plus contemporaines, Astrid Le Provost les a adaptées aux exigences d'aujourd'hui.

J'ai réadapté les matériaux et un peu les formes aussi pour avoir un peu plus d'aisance et puis on a rallongé un petit peu les robes qui étaient quand même un petit peu courtes à l'époque, ça ne semblait pas adapté pour aujourd'hui.

Les modèles des années 60 sont un peu adaptés aux exigences de la mode actuelle,notamment en rallongeant les robes.
Les modèles des années 60 sont un peu adaptés aux exigences de la mode actuelle,notamment en rallongeant les robes. © Joël Bouchon/ France Télévisions
Il n'est pas besoin d'être une couturière aguerrie pour suivre les leçons d'Astrid le Provost qui ont été éditées à 140 000 exemplaires pour le dernier album. 
 
Charente-Maritime : Martine fait de la couture


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
artisanat économie littérature culture livres