Des manifestations contre la présence de la frégate russe « Shtandart » à La Rochelle

Dimanche 11 décembre, l'association Ukraine-Atlantique et le collectif No Shtandart in Europe ont manifesté, à La Rochelle, contre la présence de la frégate russe stationnée dans le port. Les manifestants dénoncent un accueil illégal.

Alors que l'Europe a fermé ses portes aux navires russes, l’association Ukraine-Atlantique et le collectif No Shtandart in Europe ont manifesté, dimanche 11 décembre, contre la présence de la frégate russe dans le port de La Rochelle. En clair, association et collectif demandaient à la municipalité de La Rochelle et à la Préfecture de Charente-Maritime de se conformer à la légalité. Les 80 manifestants réunis ont dénoncé "l’accueil illégal".

Un navire école bien connu à La Rochelle

Bien connue des Rochelais, puisqu'elle vient régulièrement dans le port depuis 2013, la présence, dans le bassin des Chalutiers, de ce navire-école russe n'est pas forcément acceptée par une partie de la communauté ukrainienne.

"le viol des sanctions avec les encouragements du maire de La Rochelle et du préfet de Charente-Maritime n’est plus tenable."

Association Ukraine-Atlantique

Depuis le 24 février, date du début de l'offensive russe en Ukraine, la frégate n'est plus aussi bien accueillie qu'elle l'était auparavant. D’autant que l’Union européenne a acté, en avril, la fermeture des ports européens aux navires russes. Pour l'association Ukraine-Atlantique, "le viol des sanctions avec les encouragements du maire de La Rochelle et du préfet de Charente-Maritime n’est plus tenable."

Pour la mairie de La Rochelle, l'accueil est parfaitement légal

La mairie de la Rochelle par la voix de la première adjointe en charge des sports et du nautisme, il n'y a aucune raison de refuser l'entrée au port à ce bateau.

C'est un navire école, ce n'est pas un bateau de guerre, ni de commerce ou appartenant à un oligarque. C'est une réplique de la frégate de Pierre le Grand très apprécié des rochelais.

Catherine Léonidas, première adjointe au maire de La Rochelle

"Oui, le bateau bat pavillon russe parce qu'il est Russe et puis de toute façon, il ne peut pas changer de pavillon. Depuis le début de la guerre en Ukraine, l'Europe a interdit aux bateaux russes de changer de pavillon pour éviter justement qu'ils en profitent pour naviguer dans nos eaux.", explique-t-elle. "De plus, le capitaine est Ukrainien par son père et Russe par sa mère" poursuit-elle, et, "c'est un opposant à Poutine qui a quitté Saint-Pétersbourg avec le Shtandart en 2009 parce qu'il n'était plus d'accord avec la politique de Poutine" ajoute-t-elle.

Enfin, l'adjointe précise que toutes les vérifications ont été faites auprès de la préfecture, des douanes et du ministère des Affaires étrangères, "ce bateau a parfaitement le droit d'être accueilli."

Les associations opposées à l'accueil de ce bateau ont cependant prévu de nouvelles manifestations.

L'actualité "Nature" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Nature" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité