Face à une progression inédite de l'épidémie de covid-19 en Charente-Maritime, le préfet donne un tour de vis

Le préfet de Charente-Maritime annonce de nouvelles mesures alors que l'épidémie flambe avec 145 cas pour 100.000 habitants. Le port du masque est obligatoire dans 45 communes du département et la consommation d'alcool est interdite sur la voie publique.
Le port du masque redevient obligatoire en Charente-Maritime
Le port du masque redevient obligatoire en Charente-Maritime © France Télévisions

Le taux d’incidence est à la hausse en Charente-Maritime, il est passé de 9 cas pour 100.000 habitants le 9 juillet à 109 cas pour 100.000 habitants le 18 juillet et 145 pour 100.000 habitants ce 19 juillet, selon l'Agence régionale de santé. Le département est désormais en seuil d'alerte et ce lundi, le préfet de Charente-Maritime a annoncé de nouvelles mesures. 

C'est une progression qui se fait à une vitesse que l'on n'avait jamais connu jusqu'à maintenant. On sait déjà que l'on dépassera le taux d'incidence le plus élevé enregistré dans le département qui était de 220. C'est lié à la prédominance du variant Delta qui a un effet exponentiel sur la propagation du virus et ça nous inquiète fortement. Catherine Vaure, directrice adjointe de la délégation de Charente-Maritime Agence Régionale de Santé.

Catherine Vaure, directrice adjointe de la délégation de Charente-Maritime Agence Régionale de Santé

"Entre le moment où les circulation virale repartent à la hausse et le moment où on commence à voir des formes graves en hospitalisation, il peut se passer deux à trois semaines. Nous risquons donc de voir des hospitalisations plus nombreuses", alerte la représentante de l'ARS.

Le préfet de Charente-Maritime lors d'un point presse ce lundi à Saint-Martin-de-Ré
Le préfet de Charente-Maritime lors d'un point presse ce lundi à Saint-Martin-de-Ré © France Télévisions

Ce lundi, le préfet de Charente-Maritime a annoncé de nouvelles mesures. 

Le port du masque redevient obligatoire dans 45 communes du département de Charente-Maritime à partir du 20 juillet comme nous vous l'annoncions vendredi.

Liste des communes où le port du masque est obligatoire sur tout le territoire jusqu’au 31 août 2021

Plus contraignant, un passe sanitaire sera obligatoire pour tout rassemblement supérieur à 50 personnes à partir du 21 juillet.

Dés ce mardi, il sera interdit de consommer de l'alcool sur la voie publique 

D'autres mesures si le taux d'incidence continue d'augmenter

Nicolas Basselier qui avait convié la presse ce 19 juillet à Saint-Martin-de-Ré a aussi averti qu'il pourrait prendre des mesures identiques à celle prises par le préfet des Pyrénées-Orientales si le taux d'incidence continuait d'augmenter.

Dans ce département, les bars, restaurants et établissements de plage doivent fermer à 23 heures. Le retour du couvre feu est entré en vigueur ce dimanche 18 juillet, il sera effectif jusqu'au 6 août.

De son côté, le maire de La Rochelle, Jean-François Fountaine annonce ce lundi qu'il a demandé au préfet de Charente-Maritime, de rendre à nouveau le port du masque obligatoire en extérieur, excepté sur les plages.

Le taux d’incidence national est de 63 cas pour 100.000 habitants.

La représentante de l'ARS s'est rendue ce lundi au Centre de vaccination de Saint-Martin-de-Ré pour lancer un nouvel appel à la vaccination.

Nous sommes engagés dans une course contre la propagation du virus, on va essayer d'augmenter le rythme de vaccination dans les semaines qui viennent. Depuis les annonces de la semaine dernière, les rendez-vous sont pris très vite. On a déjà des doses supplémentaires cette semaine et on est en attente de réponses pour les semaines à venir.

Catherine Vaure, directrice adjointe de la délégation de Charente-Maritime Agence Régionale de Santé

Le préfet de Charente-Maritime a alerté sur un taux d'incidence très important chez les 20/30 ans.

"Nous enregistrons un taux d'incidence de 545 pour 100.000 habitants, cela n'a jamais été observé en Charente-Maritime" a détaillé Nicolas Basselier.

L'Agence Régionale de Santé de Nouvelle -Aquitaine indique qu'afin de renforcer les capacités de dépistage de la covid-19 en Charente-Maritime, les équipes de médiateurs de lutte anti-covid-19 du SDIS poursuivent leur mobilisation et se déplacent tous les jours dans le département de Charente-Maritime. Chaque semaine, de nouvelles opportunités de dépistage au plus près de la population sont proposées de 9h à 17h. Les lieux sont définis directement par les municipalités accueillant ce service. Les rendez-vous de cette semaine sont les suivants :

Mardi 20 juillet
Commune de Châtellaillon-Plage, Front de mer

Mercredi 21 Juillet
Commune de Saintes, Hyper U, 80 Cours du Maréchal Leclerc
Commune de Talmont-sur-Gironde, Festival « Violon sur la ville », Falaise du Caillaud

Jeudi 22 Juillet
Commune d’Arvert, Super U, Avenue de l’Etrade
Commune de Saint-Georges-de-Didonne, Festival « Violon sur la ville », Lac d’Enlias

Le dispositif des médiateurs de lutte anti-covid-19 vient compléter l’offre de dépistage en laboratoires et sites permanents dont la liste est disponible sur https://www.sante.fr/cf/centres-depistage-covid/departement-17.html

Vendredi 23 Juillet
Commune de Montguyon Festival
Commune de Royan Festival Violon sur la ville Château de Mons

Samedi 24 Juillet
Commune de Montguyon Festival
Commune de Saujon Festival Violon sur la ville Château de Chaillonnay

Dimanche 25 Juillet
Commune de Médis Festival Violon sur la ville Château de la Rigaudière

RAPPEL
Le dépistage de la Covid-19 est accessible et gratuit (pris en charge par l'Assurance maladie) pour tous, avec ou sans ordonnance.
Quand se faire dépister ?

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société