"Ils sont trop mignons" : deux bébés loutres naissent au zoo de la Palmyre

Pour la première fois depuis l’arrivée de l’espèce en 2022, deux loutres géantes sont nées au zoo de la Palmyre, près de Royan, en Charente-Maritime. Deux petites femelles, Tayel et Uma, font le plus grand bonheur des visiteurs.

Tayel et Uma voient enfin la lumière du jour ! Quatre mois après leur naissance, ces bébés loutres géantes ont accompagné leurs parents dans l'enclos. La famille profite désormais du grand air pour la joie des visiteurs du zoo de la Palmyre, près de Royan, en Charente-Maritime.

"On est toujours content quand il y a des naissances dans les zoos

Ces bébés loutres géantes ont vu le jour dans ce parc animalier le 4 février dernier. Et leurs premières sorties font déjà le bonheur du public, comme Noémie Grandjean, venue de l’Auvergne avec sa famille : "Ils sont trop mignons, trop jolis avec leur petite maman." Un avis que partage Joël Mayer, photographe amateur venu de Moselle : "On est toujours content quand il y a des naissances dans les zoos, et c’est génial. Depuis leur naissance, ils ont pris un peu de poids. Ce sont des animaux que l’on ne voit pas tous les jours, c’est sympa de pouvoir les approcher de près."

Si les visiteurs sont ravis de pouvoir observer de près cette famille de loutres géantes, l'équipe du parc animalier l'est tout autant. Car rien ne laissait présager que le couple, arrivé il y a seulement deux ans, se reproduiraient aussi rapidement. "Cette espèce fait partie des espèces protégées : on a reçu un mâle et une femelle. Il a fallu veiller à ce qu’ils s’entendent bien entre eux. Ensuite, il fallait être sûr que l’enclos dans lequel ils vivaient leur convienne", raconte Thierry Petit, vétérinaire du zoo de La Palmyre. "Ça fait un petit moment qu’on est assez confiant : on a vite compris que ça se passait très bien en fait, et que les petits grossissaient à vue d’œil, donc on était très confiant."

Les loutres sont une espèce particulière, joueuse et qui a besoin d'espace, d'après Thierry Petit. "C’est une espèce hyperactive, qui a besoin de bouger sans arrêt, qui creuse la terre, qui va passer du temps dans l’eau. Les loutres, que ce soit cette espèce ou les autres, adorent jouer dans l’eau. Ce sont des animaux qui jouent beaucoup, qui sont vraiment très actifs. Elles ont besoin d’un site très particulier pour élever leurs petits, c’est ce que l’on appelle une catiche. La femelle va mettre bas dans un terrier : chez nous, les petits sont sortis au bout de quatre mois. On a fabriqué plusieurs catiches sur lesquelles on avait la possibilité de les voir à l’intérieur, à travers des fenêtres."

Les loutres géantes, une espèce "en danger d'extinction"

Originaires d'Amérique latine, les loutres géantes vivent dans les forêts tropicales. Un environnement dans lequel elles ne sont malheureusement aujourd'hui plus en sécurité. "C’est une espèce qui est menacée dans son milieu naturel pour plusieurs causes : le braconnage, mais aussi la pollution des rivières, liée aux activités d’orpaillages illégales", précise Pierre Caillé, directeur du zoo de la Palmyre.

"L'idée, c’est que ces loutres soient des ambassadrices qui permettent de protéger leurs homologues dans la nature, ajoute Pierre Caillé. Notre rôle, dans un premier temps, est d’assurer que cette population soit sauvegardée. L’objectif est de les réintroduire dans leur milieu naturel : avoir une variabilité génétique permet d’avoir des animaux les plus adaptés possibles à une réintroduction dans leur milieu naturel."

La loutre géante est classée "en danger d’extinction" et est présente sur la liste rouge de l'Union internationale pour la conservation de la nature. Le zoo de La Palmyre, via son fonds de dotation Palmyre Conservation, finance deux programmes de protection des loutres géantes dans la nature : l'un situé au Brésil, nommé Instituto Araguaia, suit une dizaine de groupes de loutres et protège la zone de la pêche illégale et des feux et l'autre en Guyane, l’Association SEPANGUY qui a démarré une étude détaillée de la population de loutres géantes dans la zone humide des Pripris de Yiyi, un immense marais et espace naturel protégé abritant une biodiversité remarquable.

L'actualité "Environnement" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Nouvelle-Aquitaine
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité