• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Jean-François Fountaine agresse une équipe de France 3 Poitou-Charentes

Jean-François Fountaine perd ses nerfs et agresse une jeune journaliste de France 3 Poitou-Charentes / © France 3 Poitou-Charentes
Jean-François Fountaine perd ses nerfs et agresse une jeune journaliste de France 3 Poitou-Charentes / © France 3 Poitou-Charentes

Le maire de La Rochelle a perdu son sang froid cet après-midi au cours d'une interview avec une équipe de France 3 Poitou-Charentes. Le maire de La Rochelle était interrogé au sujet de la polémique sur le plateau nautique du bassin des chalutiers.

Par Fabrice Bidault

La cour d'appel administrative de Bordeaux examinait aujourd'hui l'appel interjeté par des propriétaires de parcelles contre la communauté d'agglomération de La Rochelle. L'enjeu est d'obtenir le déclassement de la zone dédiée aux activités nautiques sous la pression immobilière de cette partie de la ville très prisée. Le tribunal rendra sa décision dans un mois, mais le commissaire du gouvernement n'a pas suivi à l'audience ce mercredi les arguments des propriétaires.


Ce sujet touche de très près Jean-François Fountaine, en temps que Président de la communauté d'agglomération, mais aussi co-fondateur du chantier nautique Fountaine-Pajot. Dans cette polémique, le maire de La Rochelle est mis en cause sur l'utilisation de l'élévateur du plateau nautique. Dans la procédure, les propriétaires affirment que l’entreprise Fountaine-Pajot "l’emprunte quasi quotidiennement".
 

Notre équipe agressée


Ce mercredi après-midi, notre équipe a rencontré Jean-François Fountaine pour une interview à ce propos. Alors que notre journaliste l'interrogeait directement à ce sujet, au début de l'entretien, le maire de La Rochelle a perdu son sang froid et a levé la main sur notre jeune consœur, affirmant qu'il s'agissait d'une question "dégueulasse".
 
La Rochelle : quand le maire Jean-François Fountaine perd ses nerfs face à notre caméra

Notre journaliste s'est montrée courtoise, calme et en aucun cas agressive. Le motif de l'entretien était parfaitement connu et le maire de La Rochelle n'était donc pas pris par surprise. Sa réaction est inacceptable et a fortiori face à une jeune femme. Notre rédaction apporte tout son soutien à ses deux journalistes, et attend pour le moins des excuses de Jean-François Fountaine.
 

Les excuses de Jean-François Fountaine 


Ce jeudi soir, le maire de La Rochelle a présenté ses excuses sur son compte twitter.
 



 

Sur le même sujet

Grogne des avocats

Les + Lus