La Rochelle : l'aéroport limite son empreinte environnementale

L'aéroport de La Rochelle est l'un des neuf aéroports français à avoir obtenu la certification bas carbone qui récompense sa démarche environnementale pour réduire ses émissions de gaz à effet de serre. Il est le seul dans la grande région ALPC à s'être vu décerner ce label.

© FTV
L'aéroport de La Rochelle accueille 215 000 passagers par an et pendant quatre ans toutes ses dépenses en énergie ont été mesurées pour évaluer son empreinte carbone. Celle-ci s'est révélée plutôt basse par rapport à d'autres structures équivalentes. Pour réduire encore plus ses émissions en CO2, l'exploitant de l'aéroport va mettre en oeuvre toutes une série de mesures allant du remplacement des véhicules polluants à l'installation de lampes basse consommation en passant par le tri sélectif des déchets. Il lui faudra ensuite convaincre toutes les autres entreprises travaillant sur le site de l'aéroport de suivre cet exemple vertueux.
Reportage à La Rochelle de Nathalie Combès, Philippe Tanger et Nadine Pagnoux-Touret :
durée de la vidéo: 01 min 55
Certification bas carbone pour l'aéroport de La Rochelle

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
environnement société cop21 écologie