• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Île de Ré : un père de famille décède après le retournement de son catamaran : les circonstances du drame

Le catamaran de l'école de voile qui s'est retourné ce lundi au large de La Flotte-en-Ré / © Laurence Couvrand,France Télévisions
Le catamaran de l'école de voile qui s'est retourné ce lundi au large de La Flotte-en-Ré / © Laurence Couvrand,France Télévisions

Un père de famille est mort ce lundi après-midi après le dessalage du catamaran sur lequel il naviguait avec son fils de 13 ans et un moniteur. La victime était médecin du sport à Poitiers, il a fait un malaise après être tombé dans l'eau.

Par Valérie Prétot avec Florent Loiseau.

Un homme de 55 ans est décédé ce lundi alors qu'il naviguait entre La Flotte-en-Ré et Saint-Martin-de-Ré. C'est vers 16 heures que le catamaran, sur lequel il avait embarqué, s'est retourné. A son bord, Arnaud Junqua, médecin du sport à Poitiers, son fils de 13 ans et un moniteur.

La victime effectuait une sortie en mer avec son fils de 13 ans et un moniteur qui a réussi à remettre le bateau à flot mais le père de famille aurait fait un malaise. Selon la gendarmerie, la promenade en mer avait été initiée par l'école de voile de La Flotte-en-Ré.
L'école de voile de La Flotte-en-Ré / © Laurence Couvrand - France Télévisions
L'école de voile de La Flotte-en-Ré / © Laurence Couvrand - France Télévisions

Les circonstances du drame

Le père de famille et son fils avaient loué un catamaran de sport de l'école de voile de La Flotte-en-Ré, ils étaient accompagnés d'un moniteur pour effectuer une sortie en mer.

Le bateau a dessalé et l'équipage est tombé à l'eau, le moniteur et l'adolescent ont réussi à remonter sur le bateau, mais le père de famille est resté dans l'eau. D'après les témoignages receuilli, il souffrait d'un malaise. La gendarmerie est saisie de l'enquête et le procureur a ordonné une autopsie pour déterminer les causes de la mort.

► Ecoutez ci-dessous les explications de David Veyrunes, Commandant de la compagnie de La Rochelle

Explications David Veyrunes, commandant de la compagnie de La Rochelle

L'enquête permettra de déterminer si les règles de sécurité ont été respectées, 
David Veyrunes, commandant de la compagnie de La Rochelle.

Les équipiers portaient des gilets de sauvetage, il n' y avait pas d'avis de grand frais ce lundi mais les rafal le vent était soutenu.

Selon le moniteur de voile qui a apporté son aide après le dessalage, les conditions en mer n'étaient pas risquées.

Il y avait un vent soutenu d'environ 20 noeuds mais ce n'était pas dangereux
- Florent Renard, responsable de l'école de voile de La cible

Florent Renard, Responsable de l'école de voile de La Cible

Sur le même sujet

La maman de Robin

Les + Lus