Police de sécurité du quotidien : avec une brigade de gendarmerie à Nieul-sur-Mer

Avec une brigade de gendarmerie de Nieul-sur-Mer en Charente-Maritime. / © France 3
Avec une brigade de gendarmerie de Nieul-sur-Mer en Charente-Maritime. / © France 3

Gérard Collomb, le ministre de l'Intérieur, a lancé la semaine dernière la police de sécurité du quotidien. La Charente-Maritime et les Deux-Sèvres font partie des 20 départements tests qui vont recevoir des renforts en gendarmerie. Des expérimentations ont déjà lieu comme à Nieul-sur-Mer.

Par C.H

500 renforts seront mis à la disposition des 20 départements pour renforcer et multiplier les "brigades de contact" expérimentées par la gendarmerie depuis mars 2017. 
Le Poitou-Charentes ne compte aucun des quartiers  où vont être déployés des renforts de police mais la région est concernée par le volet gendarmerie de cette réforme dans deux départements, Charente-Maritime et Deux-Sèvres. 

En Charente-Maritime, l'effort portera sur la prévention et la répression de cambriolages qui ont augmenté de 10% en 2017. 
Les missions de ces brigades de gendarmerie : assurer le contact avec la population et recréer un lien direct avec les commerçants notamment. A l'heure actuelle, aucuns effectifs supplémentaires ne sont prévus. Forte attractivité touristique, croissance démographique et augmentation des cambriolages, ces facteurs expliquent pourquoi la Charente-Maritime fait partie des départements choisis au niveau national par le gouvernement.

Plus d'informations avec le reportage d'Alexandra Lay, Didiez Gomez et Jennifer Russeil qui ont suivi une équipe en patrouille à Nieul-sur-Mer: 
police de sécurité

 

Sur le même sujet

Surf : des primes équivalentes pour les femmes et les homme

Les + Lus