Le pont transbordeur de Rochefort fête ses 117 ans

© Simon David/CARO
© Simon David/CARO

Inauguré en 1900, le pont transbordeur de Rochefort a évité de justesse la démolition. Classé monument historique en 1976, il fête cette année ses 117 ans.

Par François Gibert

Le pont transbordeur de Rochefort ressemble plus à un chantier qu'à un monument historique. La nacelle et le tablier sont en rénovation et les pylones sont bardés d'échafaudages. 

Le pont fête pourtant ses 177 ans, inauguré le 29 juillet 1900. On le doit à un ingénieur, Ferdinand Arnodin, considéré comme l'inventeur des ponts transbordeurs. On lui en doit 9 parmi les 18 connus au monde, dont le pont transbordeur de Newport, à Newport (Pays de Galles), restauré, et en usage, ainsi que le « Pont de Biscaye », à Bilbao conçu par Alberto de Palacio, construit par Ferdinand Arnodin, inscrit en 2007 sur la liste du patrimoine mondial de l'Unesco.

Plusieurs projets avaient été imaginés, comme un tunnel pour passer sous la Charente, mais c'est le principe du pont transbordeur qui a été retenu. Les travaux, en vue de remplacer un bac (insuffisant pour le trafic), commencent en mars 1898 pour se terminer en juillet 1900.

Dès 1967, un nouveau pont à tablier levant est construit en aval à une centaine de mètres. En 1975, sa démolition est programmée. Mais le 30 avril 1976, son classement comme monument historique lui évite la destruction.

Le pont rouvrira ses portes en été 2019. En attendant, son musée à Echillais propose une traversée de la Charente, comme si vous y étiez...


117 ans du pont transbordeur de Rochefort
Reportage de Pierre Lahaye, Joël Bouchon et Martine Sitaud

A lire aussi

Sur le même sujet

Marée noire du Prestige : l'interview de l'avocat Renaud Lahitète

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne