Quatre Rochelais dans l'équipe de France de voile pour les championnats du monde

© NIC BOTHMA/EPA/MaxPPP
© NIC BOTHMA/EPA/MaxPPP

Les championnats du monde de voile démarre aujourd'hui à Aarhus au Danemark. Parmi les 1500 coureurs venus des quatre coins du monde pour cette compétition qui dure jusqu'au 12 août prochain, il y a quatre Rochelais : Mathilde de Kerangat, Jonathan Lobert, Kevin Peponnet, Charline Picon.

Par Yleanna Robert

C'est le départ pour les championnats du monde de voile à Aarhus au Danemark. Du 2 au 12 août, 1500 coureurs vont s'affronter pour tenter de qualifier leur nation pour les Jeux Olympiques de Tokyo en 2020. L'enjeu est double pour les Français : ils souhaitent qualifier la France dans chacune des dix catégories de voile olympique et briller au plus haut niveau mondial. 

Au total, 82 navigateurs représentent les couleurs de la France pour le Hempel Sailing World Championships Aarhus 2018. Parmi eux, on retrouve quatre Rochelais :

Charline Picon, médaillée d'or aux Jeux Olympiques 2016 et championne du monde de windsurf en 2014. Originaire de La Tremblade (17), elle a repris les entraînements et la compétition en début de saison après une pause de dix-huit mois :
 

Je me suis entraînée autant que j'ai pu depuis la World Cup Series de Hyères en essayant d’allier musculation et navigation dans toutes les conditions possibles. J'avais pour objectif de reprendre de la puissance et du poids.  Finir 4e à Hyères, bien sûr ça m’a donné envie d’aller chercher une belle performance au mondial. Mais il ne faut pas brûler les étapes. L’objectif est de remonter en puissance jusqu’en 2020. Aarhus sera surtout le premier point d’évaluation qui va servir de départ pour la suite, me donner des axes de travail pour retrouver le haut du panier.

Mathilde de Kerangat, championne du monde jeune de Laser Radial en 2009. Elle est née en 1991 à La Rochelle et fait partie de la Société des Régates Rochelaises (SSR). 
 

Jonathan Lobert, double vice-champion du monde en 2015 et 2017 de Finn (un type de voilier dériveur solitaire de grands gabarits). C'est un Rochelais d'adoption et également membre de la SRR : 
 

Je me sens bien, en forme, je me suis bien entraîné avec deux sessions de 10 jours sur place. Il va y avoir une belle rivalité. J'ai l’impression que tout le monde est à fond donc ça va être un bon championnat. La météo est assez changeante. De toutes façons c'est un plan d'eau compliqué donc il va falloir être sensible, opportuniste, saisir les bons coups, rester calme et attendre la fin du championnat pour vraiment voir où on se situe parce qu’il peut se passer pas mal de choses.

Kevin Peponnet, 27 ans, vainqueur du Tour France voile 2016 et 2018 et également membre de la Société des Régates Rochelaises.

Suivez leur participation à cette compétition qui se compose de onze jours de courses, neuf zones de régates en baie d'Aarhus et douze titres de champions et championnes du monde à décerner. Près de 400 000 visiteurs sont attendus. 
 

Sur le même sujet

Fraude à la licence IV : les commerçants de Sarlat s'inquiètent

Les + Lus