Refus d'autorisation d'extraire des granulats dans l'estuaire de la Gironde : la joie des opposants

Publié le Mis à jour le

Ils sont désormais rassurés, élus et associations hostiles au projet d'extraction de granulats dans l'estuaire de la Gironde ont appris avec soulagement la décision du ministre de l'économie.

Le projet effrayait les associations de défense de l’environnement mais Bruno Le Maire, le ministre de l’Economie, a finalement refusé au cours de l'été  aux sociétés DTM et Granulats Ouest l’exploitation du banc au large des Mathes.

Une décision qui réjouit les opposants à ce projet qui se battaient depuis 2013. 

La demande de concession minière prévoyait l'extraction d'un million de mètres cube de granulats durant trente ans.

Pour les associations hostiles au projet, c'est un véritable soulagement car 13 millions de mètres cubes de sable auraient pu être aspirés au cours des trente prochaines années. Sur son blog, l'association "Estuaire pour tous"témoigne de son soulagement.

En clair certains dénoncent un énorme coup de pioche dans la dune sous marine qui sert de brise lame naturelle.

C'est dans l'estuaire de la Gironde, en face de Bonne Anse près du phare de la Coubre que l'exploitation était prévue.

Mais le dossier n'est pas définitivement classé, la société à l'orgine du projet peut déposer un recours jusqu'au mois de décembre.

Regardez ce reportage de Lucie Cecconi, Cédric Cottaz et Josiane Etienne.

Intervenants : administrateur de l'association Estuaire pour tous, Jean-Pierre Caron, adjoint au maire chargé de la sécutrité et de l'environnement Les Mathes


durée de la vidéo: 01 min 38
soulagement des associations après refus projet de granulats