La Rochelle : 200 salariés bloqués devant la plateforme téléphonique Sitel

Situation tendue, ce matin, devant les locaux de Sitel, à Périgny (Charente-Maritime). 7 cas de contamination au coronavirus auraient été constatés parmi les salariés. A 11h30, le syndicat a invité l'ensemble des personnels à sortir du site. Depuis les informations manquent.

Les salariés de Sitel à Périgny (17) évacués des locaux et ne pouvant rentrer chez eux ce mardi 17 mars à la mi-journée.
Les salariés de Sitel à Périgny (17) évacués des locaux et ne pouvant rentrer chez eux ce mardi 17 mars à la mi-journée. © France 3 Poitou-Charentes - DR
200 personnes attendent devant leur travail, depuis la fin de matinée, à Périgny. Ils ont quitté les locaux à l'appel des délégués du personnel après avoir appris l'existence de plusieurs cas de coronavirus dans l'entreprise. Les témoignages que nous avons reçus parlent de 7 cas, sans qu'on sache pour l'heure s'il s'agit de cas confirmés ou de suspicions. Ils sont confinés chez eux.

Une patrouille de gendarmerie s'est rendue sur place pour constater les conditions de travail avant de repartir. La direction est en réunion de crise.

Les salariés sont pour certains en colère : ils estiment que l'entreprise n'a pas pris la mesure du danger ni les directives nécessaires à leur protection. Ils sont bloqués dehors sur le parking avec pour consignes de ne pas rentrer chez eux.
Sitel est un centre d'appel spécialisé en marketing téléphonique et relations clients.

Mise à jour 17h:
Les salariés ont pu regagner l'intérieur de l'établissement. D'après des témoignages sur place, l'entreprise ne souhaite pas laisser partir les salariés ni les placer en chômage technique. Elle leur annonce qu'il n'y aurait aucun cas de coronavirus confirmé dans l'entreprise alors que - toujours selon ce témoin - l'infirmière de l'entreprise en aurait dénombré 7.

Nous ne sommes pas parvenu à joindre la direction de Sitel.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société