La Rochelle : l'hommage à Michel Crépeau, disparu il y a 20 ans

Michel Crépeau qui a été maire de La Rochelle pendant 28 ans, est décédé le 30 mars 1999. 20 ans après, une cérémonie d'hommage était organisée ce samedi à La Rochelle, elle a réuni environ 200 personnes, personnalités et anonymes.
Michel Crépeau est décédé le 30 mars 1999 après avoir été victime, à 68 ans, d'une crise cardiaque quelques jours plus tôt dans l'hémicycle de l'Assemblée Nationale. Il avait été maire de la Rochelle de 1971 jusqu'à sa mort et député de Charente-Maritime mais aussi ministre pendant la présidence de François Mitterrand. Figure historique du Parti Radicalde Gauche, il a laissé le souvenir d'un humaniste convaincu profondément attaché à sa ville. Une cérémonie d'hommage était organisée ce matin à La Rochelle. Elle s'est déroulée tout d'abord sur la tombe de Michel Crépeau pour un moment de recueillement puis au Gabut près du monument érigé en sa mémoire.

Environ 250 personnes se sont retrouvées sur le Vieux Port pour assister aux prises de parole en présence de Jean-Michel Baylet, qui a été président des Radicaux de Gauche pendant plus de 20 ans.

"Nous perdions un des leaders de notre parti, pour ne pas dire le leader, candidat aux Présidentielles, ministre de l'Environnement mais nous perdions peut-être encore davantage un ami" affirmait Jean-Michel Baylet ce matin.

Jean-François Fountaine, le maire de La Rochelle, Olivier Falorni, député de Charente-Maritime, Dominique Bussereau, président du Conseil départemental de Charente-Maritime, Maxime Bono, qui a succédé à Michel Crépeau à la mairie, mais aussi l'ancien premier ministre socialiste Lionel Jospin, tous étaient présents ce matin à La Rochelle et ont salué l'humanisme profond qui se dégageait d'un homme également engagé pour l'environnement, qui 20 ans après est encore bien présent dans tous les esprits et dans la ville.

"C'était un visionnaire terre à terre, à hauteur d'homme et il aimait les gens tout simplement" a témoigné le député de Charente-Maritime Olivier Falorni.

"Il reste beaucoup de choses (de Michel Crépeau), à la fois dans les murs mais surtout dans les esprits avec son esprit d'humanisme et de tolérance" constate l'actuel maire de La Rochelle, Jean-François Fountaine.


Le reportage à La Rochelle de Yann Salaün, Pierre Lahaye et Nicolas Colombeau :
La Rochelle : 20ème anniversaire de la mort de Michel Crépeau

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique hommage société