La Rochelle : trois ans d'études pour réhabiliter le marais de Tasdon dans la biodiversité

Il aura fallu trois années d'étude pour repenser la marais de Tasdon, une zone humide située à La Rochelle. Dés cette semaine 3.500 végétaux pour recréer un espace marécageux plus respectueux de l'environnement.

Le marais de Tasdon à La Rochelle.
Le marais de Tasdon à La Rochelle. © FTV
Le projet est en gestation depuis plusieurs années. En ce mois d'octobre, le marais de Tasdon fait peau neuve.
Près de 3 500 végétaux adpatés aux zones humides viennent d'être plantés dans cette zone humide située aux portes de la Rochelle.
Le projet vise à mieux respecter la biodiversité.
 

On doit s'adapter au milieu naturel, on doit prendre en compte la vie des batraciens et des oiseaux. C'est une approche écologique. 

 Nicolas Sauzet Entreprise IdVerde


Les 82 hectares d'espace naturel ont été débarrassés des espèces invasives, il a fallu repenser et recréer un paysage marécageux.

On a des bassins qui sont salés, des bassins qui sont doux, on adapte les végétaux les plus adaptés au milieu pour abriter et nourrir la faune, 

 Hélène Rouquette Directrice Nature et Paysages à la Ville de la Rochelle


La coût de la réhabilitation du marais de Tasdon s'élève à 5 millions d'euros. La mairie de la Rochelle envisage de faire une réserve naturelle régionale à la fin des travaux prévus au printemps 2021. 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
environnement