Les rues “négrières” de la Rochelle

L'une des rues rochelaises nommées d'après un négrier / © Marc Millet (FTV)
L'une des rues rochelaises nommées d'après un négrier / © Marc Millet (FTV)

Rue Admyraud , square Rasteau, rue Fleuriau... Tous ces noms de rue sont liés à la traite négrière. L'association Mémoires et Partages a toqué aux portes des Rochelais pour les informer sur le nom de la rue où ils habitent.

Par Marie-Ange Cristofari

L'association ne veut pas débaptiser les rues rochelaises liées à l'histoire de l'esclavage, mais poser des panneaux explicatifs. L'avis des habitants sur cette idée est mitigé.

C'est à partir du XVIème siècle que la ville de la Rochelle s'enrichit grâce au commerce triangulaire. Les luxueux hôtels particuliers du centre ville en sont les témoins. Selon la mairie, un travail de médiation est engagé depuis les mandats de Michel Crépeau.

Le reportage de Nathalie Héraud, Marc Millet et Mailys Gimenez
Intervenants : Karfa Sira Diallo, directeur de l'association Mémoires & Partages ; Arnaud Jaulin, adjoint au maire de La Rochelle en charge de la culture.


Déjà passée par La Rochelle, en 2009, l'association continue sa campagne. Le mois prochain, elle sera au Havre et à Nantes. Elle terminera son action en février dans l'une des plus grandes villes négrières: Bordeaux.


Sur le même sujet

Fermeture annoncée du centre de tri de Limoges

Près de chez vous

Les + Lus