Solitaire du Figaro/La Rochelle : Morvan gagne la 4e étape, Richomme la course

Publié le Mis à jour le
Écrit par BD (avec AFP)
Charlie Dalin (skipper Macif) s'était imposé dans la 3ème boucle Paimpol/La Rochelle.
Charlie Dalin (skipper Macif) s'était imposé dans la 3ème boucle Paimpol/La Rochelle. © AFP

Gildas Morvan (Cercle Vert) a gagné ce jeudi à La Rochelle (17) la 4e et dernière étape de la Solitaire du Figaro 2016. De son côté, Yoann Richomme (Skipper Macif 2014) remporte la course qui était partie le 19 juin de Deauville.

Trente-neuf skippers -dont 5 femmes- ont participé à la 47e édition de la grande classique estivale, longue sur le papier de quelque 1.500 milles (environ 2.778 km). 

Gildas Morvan a franchi la ligne d'arrivée, sur le plan d'eau de La Rochelle, ce jeudi à 15h46, suivi de Nicolas Lunven (Generali) à 15h49 et de Erwan Tabarly (Armor Lux) à 15h52. Au général, Richomme (32 ans) s'impose devant Charlie Dalin (Skipper Macif 2015/2e) et Lunven (3e).

Tabarly s'est imposé dans la 1re manche Deauville-Cowes (île de Wight, sud de l'Angleterre), Richomme (Skipper Macif 2014) dans la 2e Cowes-Paimpol (Côtes d'Armor), Dalin (Skipper Macif 2015) dans la 3e Paimpol-La Rochelle et Morvan dans la 4e, une boucle La Rochelle-La Rochelle via l'île d'Yeu (Vendée).

La course s'est largement jouée dans la 1re étape, le long de la côte anglaise, les leaders creusant de écarts importants avec le reste de la flotte. Le plus jeune concurrent était le Britannique Will Harris (22 ans), le plus âgé le Français Yves Ravot (53). Huit skippers britanniques étaient au départ cette année.

La Solitaire du Figaro 2015 avait été remportée par Yann Eliès, absent cette année et qui prépare le prochain Vendée Globe dont la précédente édition a été remportée par le Charentais François Gabart.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.