Le Stade Rochelais s'incline 18-26 à domicile face au Castres Olympique

Les Jaune et Noir ont perdu 18-26 / © Maxppp
Les Jaune et Noir ont perdu 18-26 / © Maxppp

C'est une défaite logique pour les Jaune et Noir qui se sont inclinés 18-26 ce dimanche à domicile face à Castres. Pas de bonus défensif pour le Stade Rochelais. La qualification pour les phases finales s'éloigne.

Par Valérie Prétot avec l'Afp

Les Jaune et Noir s'inclinent 18 à 26 face à Castres ce dimanche au stade Deflandre. Les Maritimes sont désormais 8e  à deux journées de la fin du championnat.
Avec cette défaite, la qualification pour les phases finales s'annonce compliquée. 

Le gros coup de Castres à La Rochelle


Castres a réussi un grand coup dans la course à la qualification pour la phase finale de Top 14 en s'imposant à La Rochelle (26-18), un de ses concurrents directs désormais distancé.

Déterminé, sûr de ses forces et de son rugby, le CO bénéficie aussi du revers surprise de Pau samedi à domicile contre Agen, pour réintégrer le Top6.
Pour les Maritimes qui pouvaient écarter un rival en cas de succès, le coup est rude mais finalement logique tant ils se sont montrés impuissants face à la défense tarnaise qui n'a cédé que deux fois sur deux essais en force de Boughanmi.

Ceux qui espéraient voir la furia rochelaise accompagner le début de match ont surement été déçu.

C'est Castres qui a tiré son épingle du jeu en étant d'abord mal récompensé - deux pénalités sur les poteaux d'Urdapilleta et Caminati - alors que Bales réglait bien sa mire (3-0, 16).

Pas de quoi décourager Kockott et ses hommes, qui repoussaient les assauts locaux, avant de voir Tulou entamer une course destructrice sur 25 mètres qui se terminait dans l'enbut avec cinq défenseurs renversés (30).

Au retour des vestiaires 

Bales récompense les siens (6-10, 44) et même si Urdapilleta claque un drop, l'apport du banc jaune et noir, et notamment Boughanmi et Amosa, donnait un second souffle aux hommes de Patrice Collazo.

Castres se rebiffe et Dumora, après avoir feinté un drop, sert comme à la parade son ailier Batlle (11-20, 61).

 Après une nouvelle pénalité de l'ouvreur argentin du CO, Boughanmi, perce de nouveau le rideau visiteur pour remettre les siens à portée (18-23, 74).
Une succession de pick and go débouchent sur une dernière pénalité d'Urdapilleta à l'ultime minute.

Voici les principales actions du match.

A la 31e mn : percée de Tulou qui marque sous les poteaux.
A la 32e mn : Urdapilleta transforme, 3-10

A la 50e mn : Urdapilleta tente un drop, 6-13
A la 58e mn : Essai de Mohamed Boughanmi  11-13
© Patricia Perrin, francetv
© Patricia Perrin, francetv
A la 61e mn : Essai d'Armand Batlle pour le CO, 11-18
A la 63e mn: Urdapilleta transforme, 11-20
A la 73e mn : Mohamed Boughanmi en force, il  marque son deuxième essai du match 16-23
A la 74e mn :Brock James transforme l'essai, 18-23

Reportage complet dans le JT à 19h.

Sur le même sujet

Panazol : le seuil Parry, mini-barrage, n’est plus

Les + Lus