Trois joueurs du Stade Rochelais seront samedi soir au Stade de France dans le XV tricolore qui affrontera l'Angleterre. Dernier match du tournoi des six Nations et peut-être un Grand Chelem pour les Français.

Crunch : mot anglais signifiant selon les cas une crise, un resserrement ou un craquement. En terme de rugby, c'est bien dans le sens de craquement qu'il faut le comprendre... C'est en effet le nom donné aux rencontres qui opposent l'équipe de France de rugby à XV à celle d'Angleterre. C'est peu comme le "Clasico" au football. Le crunch est toujours un match à part. Parce qu'il n'y a rien de plus beau pour un amateur de rugby français que de battre les anglais. Et inversement.

Et samedi, au Stade de France, le crunch sera aussi capital puisque si le XV de France est victorieux, il réalisera le Grand Chelem. Le dernier Grand Chelem de l'équipe de France remonte à  2010, il y a 12 ans. Pour les non spécialistes, le Grand Chelem, dans le tournoi des six nations, signifie que l'on remporte les cinq matchs. Les Français ont déjà battu les Italiens, les Irlandais, les Écossais et les Gallois. Il ne leur reste donc plus qu'à battre les Anglais pour remporter le tournoi et le Grand Chelem. Au vu e ce que les Français ont proposé comme jeu depuis plusieurs mois, aussi bien en attaque qu'en défense, il y a des raisons d'espérer. Le" French Flair," le "Rugby Champagne" pourraient bien tourner la tête des Anglais. Mais nos meilleurs ennemis seront sans doute déterminés à tout faire pour nous priver d'un grand Chelem, d'autant qu'ils n'ont plus rien à gagner dans ce tournoi.

Alldritt, Atonio et Danty dans le XV de départ 

Fabien Galthié, le sélectionneur a reconduit la même équipe que celle du précédent match face aux Gallois, seul changement, le retour du Clermontois Damian Penaud qui n'avait pas pu jouer pour cause de Covid.

Trois joueurs du Stade Rochelais seront donc dans le XV de départ. Il faut dire que chacun à leur poste, ils ont fait la preuve de leur talent et ont apporté beaucoup à l'équipe. Il s'agira bien sûr du pilier droit Uini Atonio, du troisième-ligne Grégory Alldritt et du centre Jonathan Danty.

À noter que le Stade Rochelais jouera également samedi, sans ses internationaux donc, il se déplacera à Toulon pour un match en retard. Le coup d'envoi sera donné à 17h, les coéquipiers d'Alldritt, Atonio et Danty auront donc tout le temps de s'installer devant France 2 à 21 heures pour regarder le crunch.