VIDÉO. L'ailier sud-africain Dillyn Leyds offre sa médaille de champion d'Europe à un jeune supporteur de 8 ans lors de la parade du Stade Rochelais

durée de la vidéo : 00h00mn17s
Un jeune garçon de 8 ans, fan du Stade Rochelais, reçoit la médaille de Champions Cup de mains de Dillyn Leyds. Vidéo publiée sur la page de @YvanduRugby. ©Dillyn Leyds - Via le compte Twitter @YvanduRugby

Lors de la parade des joueurs du Stade Rochelais sur le Vieux-Port dimanche dernier, Nathan, un jeune supporteur de 8 ans, a réussi à approcher le bus, et l'ailier Sud-africain Dillyn Leyds lui a offert sa médaille de champion d'Europe. Le petit garçon a fondu en larmes.

C'est un moment dont il se souviendra longtemps. Dimanche après-midi, le petit Nathan, 8 ans, est venu assister en famille à la parade du bus des joueurs sur le Vieux-Port. Arrivé des Deux-Sèvres avec sa famille dès 11h30, il a d'abord pique-niqué avant de se mettre en route avec la foule des supporteurs.

"Quand Dillyn Leyds l'a vu pleurer, il lui a tendu sa médaille"

Son père l'a pris avec lui pour essayer d'approcher du bus des joueurs. Il a fallu beaucoup de temps pour fendre une foule compacte. Une fois arrivés au pied du bus, le père et le fils ont été enveloppés dans les fumigènes, et le petit Nathan a craqué, il s'est mis à pleurer. La suite, c'est Vincent Brossard, son père, qui la raconte. "Quand Dillyn Leyds l'a vu pleurer, il lui a tendu sa médaille. J'ai cru que c'était juste pour la montrer à Nathan, mais quand j'ai voulu la lui rendre, il m'a fait signe que non, c'était un cadeau pour lui." Le petit garçon est encore plus ému et continue de pleurer. "Brice Dulin m'a fait signe pour qu'on fasse monter Nathan sur le bus, mais il n'a pas voulu, il était trop chamboulé" explique son père.

"Le petit pleurait, je voulais le faire sourire"

De retour chez lui, Nathan a un peu regretté de ne pas être monté en haut du bus à impériale. Mais il a montré sa médaille à ses copains et dans son club de rugby où il s'entraîne depuis qu'il a quatre ans. Ses parents, eux, aimeraient pouvoir rencontrer Dillyn Leyds pour le remercier. Sa mère a réussi à établir un contact sur les réseaux sociaux, le joueur lui a dit simplement " j'ai vu que le petit pleurait, je voulais le faire sourire."

En attendant peut-être de rencontrer Dillyn Leyds pour le remercier, le petit Nathan est le plus heureux des enfants et il s'endort tous les soirs avec une médaille de champion d'Europe de rugby glissée sous son oreiller.