Vidéo : les gabiers de l'Hermione ont des étoiles plein les yeux

Deuxième journée à quai à Manhattan pour les 80 membres de l'équipage de l'Hermione. Un rêve éveillé pour les gabiers partis depuis le 18 avril de l'Île d'Aix. Entre l'accueil des visiteurs et la préparation de la parade nautique du 4 juillet, les heures défilent à toute allure à bord de la frégate.

Du premier moment où j'ai entendu prononcer le nom de l'Amérique, je l'ai aimée ; dès l'instant où j'ai su qu'elle combattait pour la liberté, j'ai brûlé du désir de verser mon sang pour elle."
La Fayette.

 

Sacré flash-back dans l'histoire que ce retour de la frégate de La Fayette sur les lieux de ses exploits lorsque le marquis est venu en aide aux insurgés américains qui luttaient pour leur indépendance. Les Américains ne s'y trompent pas, qui rendent un hommage authentique à ce bateau qui demeure la mémoire d’une grande aventure de solidarité entre les hommes des deux nations.

C'est un petit morceau de France qui a lancé ses amarres le 1er juillet pour se mettre à quai à New-York et cette arrivée constitue le point d'orgue d'une aventure démarrée il y a 20 ans à Rochefort. Les milliers de bénévoles, les dizaines de milliers de visiteurs, les collectivités du Poitou-Charentes concernées voient ainsi leur efforts récompensés.

L'Hermione n'est pas qu'une réplique, elle devient aussi un outil de pédagogie qui va permettre aux Américains de revisiter leur courte histoire, comme l'ont constaté Yann Salaün, Pierre Lahaye et Christophe Pougeas.