Les drapeaux sont en berne à Rochefort ce premier février, jour des obsèques de Michel Legrand

Alors que les obsèques de Michel Legrand sont célébrées ce vendredi matin dans la cathédrale Orthodoxe de Paris, la ville de Rochefort a décidé de mettre ses drapeaux en berne. Un hommage à ce géant de la musique qui avait composé notamment la bande son des Demoiselles de Rochefort.
C'est ce matin dans la cathédrale Saint-Alexandre Nesky, la cathédrale orthodoxe de Paris que sont célébrées les obsèques de Michel Legrand. Une cérémonie d'hommage aura ensuite lieu au théâtre Marigny avant son inhumation au cimetière parisien du Père-Lachaise, là, le public sera autorisé à lui rendre un dernier hommage.

À Rochefort, une ville très attachée à Michel Legrand depuis le tournage du film de Jacques Demy, les Demoiselles de Rochefort, les drapeaux sont en berne. Le maire de la ville, Hervé Blanché, ne sera pas aux cérémonies d'hommage qui sont prévues dans l'intimité familiale, mais il souhaitait marquer ce moment.

Un édifice rochefortais devrait également porter le nom du compositeur mort à 86 ans. Selon toute vraisemblance, c'est  le conservatoire qui devrait être choisi.
Reportage de Yann Salaün, Didier Gomez, France 2 et Maud Coudrin.
Intervenants : Vladimir Cosma, compositeur. Corinne Marchand, comédienne. Hervé Blanché, maire de Rochefort.
Les drapeaux en berne, en signe d'hommage aux victimes des attentats de Londres, ici la mairie de Buxerolles.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
musique culture cinéma hommage société