Saint-Pierre-d'Oléron : une zone commerciale en partie contestée par un riverain

A Saint-Pierre sur l'île d'Oléron, un homme remet en cause les conditions dans lesquelles a été réalisée une partie de la zone commerciale de la Claircière. Il estime que les modalités d'acquisition du terrain sont pour le moins troubles.

Le chemin de servitude de 5 mètres de large le long de la zone commerciale aurait été déplacé.
Le chemin de servitude de 5 mètres de large le long de la zone commerciale aurait été déplacé. © France 3 Poitou-Charentes
L'histoire remonte à 2003. Après l'achat de sa maison, Bernard Tirard, un riverain de la zone de la Claircière, s'aperçoit que des actes ont été modifiés. Le chemin de servitude de 5 mètres de large a été déplacé. Une expertise judiciaire vient même le conforter. Cette modification aurait permis au vendeur de la parcelle voisine de vendre plus cher et à l'acquéreur de monnayer un bâtiment plus grand. Dans ce flou artistique, son voisin lui  aurait carrément perdu une partie de sa maison.

Bernard Tirard a engagé plusieurs démarches en justice, qui n'ont jusqu'à présent pas abouties. Et au final c'est Christiane Taubira, la Garde des Sceaux, qui s'apprête à suivre le dossier.

Le reportage de Olivier Riou et Patrick Mesner
durée de la vidéo: 01 min 50
Saint-Pierre-d'Oléron : une zone commerciale contestée


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter