• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

La Ganipote de Saintonge : un chocolat de légende

La Ganipote en chocolat
Reportage de Laurence Couvrant, Patrick Mesner et Julien Fagot.

La Ganipote, c'est le nom d'un personnage mythologique dans le Saintonges, sorte de loup garou  tombé dans l'oubli qui reprend vie sous les traits de personnages en chocolat. C'est aussi le fruit d'une rencontre entre un journaliste auteur local et une chocolatière de Saintes.

Par François Gibert

Dans son dictionnaire du patois saintongeais, paru en 1869, Pierre Jônain décrit la ganipote comme : « La male-bête, l'objet des craintes superstitieuses de toutes nos campagnes. Ce sont, dit-on, des sorciers qui se changent, la nuit, en chien blanc (cani-pote, patte de chien) et courent le pays pour faire peur et pour faire mal ».

Sa légende remonterait à 300 ou 400 ans. C'est une histoire redécouverte par Didier Catineau journaliste écrivain qui voulait contrer le phénomène américain d'Halloween.

La Ganipote est plutôt facécieuse, un peu maline. Elle aime bien faire des tours. Elle n'est pas très méchante mais quand elle vous saute sur le dos, la nuit de préférence, vous ne pouvez pas vous en séparer.


L'histoire s'était perdue depuis deux ou trois générations. Mais depuis sa réaparition en chocolat, les langues se délient.
Certaines Saintongeaises racontent même que leurs grand-mères les menacaient de la venue de la Ganipote si elles désobéissaient.

Plus de 100 exemplaires ont déjà été écoulé. Beaucoup de mamies qui veulent transmettre cette l'histoire à leur petits enfants. Pour les plus jeunes, une petite note explicative est fournie. Une dernière surprise les attend à l'intérieur de la ganipote.


Sur le même sujet

Grogne des avocats

Les + Lus