Saintes : les urgences pédiatriques fermées pendant quatre jours

Alors que l'établissement est confronté à un manque structurel de pédiatres, les urgences pédiatriques ont fermé pendant quatre jours. À la suite d'un arrêt maladie d'un pédiatre, les enfants du service ont même dû être transférés dans d'autres hôpitaux pour la journée et la nuit du dimanche 30 juillet.

La même cause produit les mêmes effets. Confronté à un "manque structurel de pédiatres", le centre hospitalier de Saintes est déjà contraint de réguler l'accès à ses urgences pédiatriques la nuit depuis le mois de novembre dernier. 

L'établissement annonce ce mercredi qu'il fermera aussi totalement le service en journée, durant quatre jours à la fin du mois. La mesure prendra effet ce vendredi 28 juillet à 8 h 30 et se terminera le 31 juillet à la même heure.

Le service pédiatrique est vide toute la journée et la nuit du dimanche 30 juillet

Du dimanche 30 juillet à 8h jusqu'au lundi à la même heure, le service pédiatrique est tout à fait vide. À la suite d'un congé maladie d'un pédiatre, l'hôpital de Saintes a été contraint de transférer les enfants déjà présents dans le service pédiatrique dans d'autres établissements hospitaliers dont Niort et Poitiers. 

Pour toute urgence pédiatrique, les patients sont donc invités à contacter en priorité un médecin généraliste, un pédiatre libéral ou le 15. La nuit, il demeure nécessaire d’appeler le 15 pour être en contact avec un médecin qui vous conseillera et pourra vous orienter si nécessaire.

"Le centre hospitalier de Saintes compte actuellement 6 pédiatres dont 4 à temps plein, mais il en faudrait au moins 7 à temps plein pour assurer les urgences 7 jours sur 7, 24 heures sur 24. Il n'y a, à ce jour, aucune arrivée prévue."

Source interne de l'hôpital de Saintes

La pénurie de pédiatres au sein de l'hôpital de Saintes a déjà entraîné des fermetures similaires à trois reprises depuis le début de l'année, en janvier, en février et en avril. 

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Nouvelle-Aquitaine
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité