Saintes : le toit de la médiathèque François Mitterrand s'est effondré

© Pascal Foucaud - France Télévisions
© Pascal Foucaud - France Télévisions

Fragilisé après des infiltrations d'eau, notamment suite aux intempéries de ces dernières semaines, le toit de la médiathèque de Saintes s'est finalement écroulé dans la nuit de mercredi à jeudi. Les dégâts sont importants.

Par Lionel Gonzalez

Plus de la moitié des 500m² de la toiture de la médiathèque François Mitterrand s'est effondrée vers 2 heures du matin. Les alarmes incendie et intrusion se sont déclenchées. Ce qui a alerté les secours. L'agent de sécurité arrivé sur place a donc constaté l'effondrement d'une grande partie du toit.

Tôt depuis ce jeudi matin, les services de la ville et les sapeurs-pompiers sont sur place afin de prendre en compte l'ampleur des dégâts et de sécuriser la zone. Il est envisagé d'installer un "toit-parapluie" de 400m² afin de protéger le reste de l'édifice. La mise en oeuvre de cette installation sera délicate car le bâtiment est d'autant plus fragilisé.
Au début du mois de novembre, des infiltrations d’eau avaient permis de révéler la fragilité de la charpente de la médiathèque. Plusieurs manuscrits et titres de presse ont été mis en sécurité.

1,6 kilomètre de documents déménagés

Dans la salle la plus touchée par les infiltrations, quelques titres de presse avaient été endommagés début novembre, suite aux intempéries du début du mois (tempête Amélie). Mais les 200.000 manuscrits qu’elle contenait sont eux intacts. Ils avaient été mis en sécurité depuis ces derniers événements climatiques.
1,06 km de documents ont été stockés préventivement dans cette pièce pour éviter toute incident lié à un possible effondrement de la toiture. / © Pascal Foucaud - France Télévisions
1,06 km de documents ont été stockés préventivement dans cette pièce pour éviter toute incident lié à un possible effondrement de la toiture. / © Pascal Foucaud - France Télévisions

La tempête Amélie nous avait mis en alerte à propos de la fragilité du toit. Nous avions déjà évacué les archives du fond ancien. Ensuite nous avions engagé la procédure d'urgence pour diligenter une entreprise qui doit installer un échafaudage et un dôme de protection.
- Marcel Ginoux, adjoint à la sécurité - Ville de Saintes

Selon nos informations, la charpente de ce bâtiment avait été refaite en 1994. Il semble que des "malfaçons" et des défauts de constructions ont été relevés sur la toiture. Avec les années, et les infiltrations d'eau, le toit a donc été fragilisé. Ce qui a mené à son effondrement dans la nuit du 27 au 28 novembre.

Aucun blessé n'est à déplorer lors de cet effondrement.

La médiathèque est donc fermée au public jusqu'à nouvel ordre. Onze agents travaillaient au sein de cette médiathèque. Il seront réaffectés dans d'autres services de la ville. 
Les services de secours et les services techniques de la ville de Saintes sur place, après l'effondrement du toit de la médiathèque François Mitterrand dans la nuit du 27 au 28 novembre 2019. / © Pascal Foucaud - France Télévisions
Les services de secours et les services techniques de la ville de Saintes sur place, après l'effondrement du toit de la médiathèque François Mitterrand dans la nuit du 27 au 28 novembre 2019. / © Pascal Foucaud - France Télévisions
Le toit de la médiathèque François Mitterrand de Saintes s'est effondré dans la nuit du 27 au 28 novembre 2019. / © Pascal Foucaud - France Télévisions
Le toit de la médiathèque François Mitterrand de Saintes s'est effondré dans la nuit du 27 au 28 novembre 2019. / © Pascal Foucaud - France Télévisions
Le toit de la médiathèque François Mitterrand de Saintes s'est effondré dans la nuit du 27 au 28 novembre 2019. / © Pascal Foucaud - France Télévisions
Le toit de la médiathèque François Mitterrand de Saintes s'est effondré dans la nuit du 27 au 28 novembre 2019. / © Pascal Foucaud - France Télévisions

Sauvegarde des oeuvres

Une grande partie des installations de la médiathèque ont été protégées à l’aide de bâches afin d'éviter d’être souillées par d’éventuelles fuites d’eau à l'étage inférieur. Ainsi, toutes les précautions sont prises, malgré la dalle de béton qui sépare les deux niveaux.
Les ouvrages ont été mis à l'abris sous des bâches au niveau inférieur du bâtiment. / © Pascal Foucaud - France Télévisions
Les ouvrages ont été mis à l'abris sous des bâches au niveau inférieur du bâtiment. / © Pascal Foucaud - France Télévisions

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus