Tempête Ana : quelles conséquences en Charente-Maritime ?

Publié le Mis à jour le
Écrit par Claire Courbet, Eric Vallet et Louis Dumenil.

Malgré des chutes de branches et de troncs, aucun dégât majeur n'est à signaler dans le département. Quelques mesures de sécurité avaient été prises par mesure de précaution. 

Malgré des rafales à 160 km/h au Phare des Baleines de l'île de Ré et à 120 km/h à La Rochelle, la tempête Ana n'a pas fait beaucoup de dégâts en Charente-Maritime. Le vent a été fort mais pendant assez peu de temps. Les incidents les plus notables ne sont que la chute sur la voie publique de plusieurs troncs et branches qui ont entraîné une cinquentaine d'interventions des pompiers ou des forces de l'ordre. 

Sur le port des Minimes un ou deux bateaus sont tombés de leur remorques et quelques voiles mal enroulées se sont détachées. Rien de bien difficile à réparer pour les professionnels qui sont habitués. 

Des mesures de précautions avaient toutefois été prises pour prévenir le moindre danger : circulation sur les ponts interdites aux véhicules à remorque, piétons et cyclistes. A La Rochelle, les bus sont restés au dépôt ce matin pendant 3 heures par principe de précaution.




Du côté de Fouras, les navettes à destination de l'île d'Aix sont restées à terre toute la matinée. Mais rien n'a effrayé les habitués de la mer. 


 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité