Tourisme. Fort Boyard pointe enfin le bout de son nez

Tourisme. Fort Boyard pointe enfin le bout de son nez. La nouvelle est tombée ce mardi soir, le préfet de Charente-Maritime autorise enfin les navires à usage commercial à reprendre leur activité. Les croisières autour du Fort Boyard pourront alors reprendre.

Catamarans Tepee & Zen face au Fort Boyard
Catamarans Tepee & Zen face au Fort Boyard © Tepee & Zen
Sur le port de Boyardville ce mercredi matin, les amateurs de navires à passagers ont retrouvé le sourire. "Enfin ! Mais que de temps perdu. Je peux vous dire qu'on a eu largement le temps de préparer les bateaux cette année". Pour Simon Trinquier, patron du catamaran Île où Aile et président des armateurs à la voile, le précédent arrêté préfectoral interdisant les balades en mer était jugé par la profession comme irrationnel.

"Je comprends que le déconfinement a été progressif mais nous ne comprenions pas que les navires de liaison pouvait travailler alors que nous non. Maintenant on va pouvoir emmener les gens en balade ce qui tombe très bien avant le week-end de la Pentecôte".
- Simon Trinquier, capitaine du catamaran Île où Aile et président des armateurs à la voile

Sorties programmées ce mercredi après-midi

Ce mercredi après-midi, on met le cap sur le fort Boyard avec des passagers. Il n'y a pas de protocole sanitaire établi de manière officielle. Mais tout est déjà en place. "Forcément le gel hydroalcoolique et les masques sont obligatoires à bord. Un sens de circulation et mise en place et c'est l'équipage qui gère la disposition des gens sur le bateau et tout sera désinfecté entre chaque tour" indique  Simon Trinquier, capitaine du catamaran Île où Aile et président des armateurs à la voile. Le capitaine du catamaran Île où Aile est en relation permanente avec le centre de sécurité des navires pour travailler sur le protocole sanitaire.
Catamaran Île ou Aile
Catamaran Île ou Aile © France Télévisions

Six compagnies maritimes au départ de Boyardville

Pour les commerçants du village la reprise de cette activité de balade en mer tombe aussi à pic avant le week-end de la Pentecôte.

"C'est l'activité et le pôle d'attractivité majeur du village".
- Pierrick Moisy, gérant de l'hôtel Les Bains – Boyardville

L'hôtel les Bains est situé juste à côté des navires à passagers et est aussi prêt pour une ouverture le 2 juin. "Même si moi je dois encore attendre, revoir des personnes embarquées pour faire le tour du Fort Boyard nous rassure. En tout cas ça nous laisse espérer une reprise d'activité car ici les commerces et les bateau à passagers, tout est lié" ajoute Pierrick Moisy, gérant de l'hôtel Les Bains.
hôtel Les Bains - Boyardville
hôtel Les Bains - Boyardville © France Télévisions

20 à 30% de chiffre en moins

D'ordinaire la saison commence pour les vacances de Pâques. Cela fait deux mois que les bateaux sont à quais. "Ça y est on a le droit de naviguer, donc de travailler et d'informer l'équipage que la saison se profile à l'horizon". Didier Rouzeaud possède deux catamarans de croisière à Boyardville. Il ajoute que "de Pâques à début juin, cela représente un quart de notre chiffre d'affaires. Mais là, c'est perdu, il faudra faire avec".

Une reprise en douceur

"Maintenant, la saison va s'écrire au jour le jour. Je pense qu'elle va redémarrer de manière très progressive avec l'ouverture des campings, des hôtels et des restaurants. Nous on travaille avec une clientèle qui loge sur Oléron pas avec le flux quotidiens". Pour le moment l'armateur de Tepee et Zen travaille avec un équipier et une vendeuse en moins. "Vu le contexte je ne pouvais pas faire autrement, on va voir en fonction de la levée des restrictions".
Catamarans Tepee & Zen
Catamarans Tepee & Zen © Tepee & Zen

Le business du Fort

Chaque année, à partir de la belle saison, 500.000 touristes font le tour du Fort Boyard. C'est un peu  la Tour Eiffel du pertuis charentais. En tout, 17 compagnies maritimes sont directement concernées pour un chiffre d'affaires de sept millions d'euros.
Toutes pourront désormais mettre le cap sur le plus célèbre vaisseau de pierre. Et comme une bonne nouvelle n'arrive jamais seule, les fans du fameux jeu télévisé peuvent être rassurés, les tournages reprennent eux aussi ce week-end.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
mer nature coronavirus santé société déconfinement coronavirus : envie d'évasion
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter