Angoulême : l'église évangélique vandalisée et pillée

Publié le Mis à jour le
Écrit par Fabrice Dubault .

Le saccage de l'église évangélique d'Angoulême, dans le quartier de Saint-Cybard, a eu lieu dans la nuit de vendredi à samedi. Les murs intérieurs du lieu de culte et le mobilier ont été maculés de peinture tout comme la bibliothèque. Des ordinateurs ont été volés. Les dégâts sont importants.



Les vandales se sont introduits dans le bâtiment de la communauté "Espoir & vie" en forçant une fenêtre dans la nuit de vendredi à samedi, après avoir escaladé et écrasé le grillage de la clôture. Ils ont souillé plusieurs pièces et le mobilier avec de la peinture de couleur dans plusieurs salles du lieu de culte.

La scène de la grande salle a également été maculée de peinture, tout comme le système de sonorisation.



Des extincteurs ont été vidés de leur contenu. Des instruments de musique, notamment des guitares, et des ordinateurs ont été volés.

 


La préjudice est estimé à plus de 10.000 euros.



La communauté est sous le choc et ne comprend pas cet acte apparemment gratuit.

La police a ouvert une enquête et une plainte a été déposée.





Dans un communiqué, la communauté réagit :

Onze mille euros de matériel volé, des giclées de peinture sur les murs, les sols, les chaises, les instruments de musique, voilà ce que le pasteur et quelques fidèles ont pu constater samedi matin, 9 mars, dans les locaux de l’Église évangélique Espoir & Vie de la rue Fontchaudière à Angoulême. Le pasteur Joseph Miall parle «d’une volonté de souiller, détruire, de nous empêcher de continuer à célébrer nos offices».

 
Le saccage de l'église évangélique d'Angoulême, dans le quartier de Saint-Cybard, a eu lieu dans la nuit de vendredi à samedi. Les murs intérieurs du lieu de culte et le mobilier ont été maculés de peinture tout comme la bibliothèque. Des ordinateurs ont été volés. Les dégâts sont importants. ©F3 PC
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité