Angoulême : une jeune femme handicapée mentale a disparu depuis jeudi

Publié le Mis à jour le
Écrit par Christine Hinckel
durée de la vidéo: 01 min 45
Disparition inquiétante à Angoulême

A Angoulême, Deborah Duval, une jeune femme handicapée mentale de 22 ans a disparu depuis jeudi dernier dans l'après-midi après avoir visité l'exposition Valérian à la médiathèque. Les policiers ont lancé des recherches dans toute la ville et diffusé un avis de recherches.

La jeune fille, blonde au yeux marrons a été vue pour la dernière fois à 16h30 le jeudi 26 janvier au festival de la bande dessinée. Elle était venue visiter l'exposition Valérian à la médiathèque Alpha avec un groupe du Secours Populaire puis est repartie seule pour rentrer chez elle. Les bénévoles de l'association nous ont affirmé aujourd'hui qu'ils n'étaient pas au courant que la jeune fille était handicapée mentale sinon "on ne l'aurait pas laissée seule", souligne le responsable du Secours Populaire de Charente.
Sa mère qui ne pouvait pas aller la chercher avait demandé à sa fille de rentrer seule chez elle mais elle n'a pas réussi à la joindre au téléphone. Elle décrit Déborah comme une jeune fille dont l'âge mental serait celui "d'un enfant de douze ans".
La forte affluence à Angoulême en raison du festival complique les recherches des policiers auxquelles participe une équipe cynophile. Des avis de recherche ont été distribués dans les allées du festival. Au moment de sa disparition, Deborah était habillée en noir et portait un chapeau à fourrure et des bottines noires.

Une enquête préliminaire pour disparition inquiétante a été ouverte par le parquet d'Angoulême. Plusde 48 heures après la disparition, l'inquietude est de plus en plus grande chez ses proches et dans sa famille.

Toute personne qui croiserait le chemin de Deborah doit se mettre en relation avec le commissariat au 05.45.39.38.37.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.