Angoulême : le Circuit des Remparts revient ce week-end après l'annulation de l'an passé

C'est un rendez-vous que tous les amoureux de véhicules anciens et de collection attendent avec impatience. Le Circuit des Remparts d'Angoulême se tiendra du 17 au 19 septembre 2021 après, l'année dernière, l'annulation de l'édition 2020 en raison de la crise sanitaire de la Covid.

Le Circuit des Remparts est l'un des évènements incontournables de la vie angoumoisine. La première édition s'est déroulée en 1939 et celle de cette année 2021 sera la 49ème du genre. La manifestation qui rassemble un nombre impressionnant de véhicules est l'une des plus anciennes de France. Interrompue pendant les années de guerre, elle n'a repris pour sa deuxième édition qu'en 1947. En 2020, c'est la crise sanitaire de la Covid 19 qui a obligé les organisateurs à annuler le rendez-vous qui attire un nombre important de participants et de spectateurs. Le Circuit des Remparts 2021 est donc très attendu par le public, les organisateurs et les pilotes.

Pendant trois jours, différentes animations se succèdent avec un thème commun : la présentation statique ou en course de véhicules anciens. Il s'agit en grande majorité d'automobiles mais une compétition est aussi réservée aux motos.

Trois jours pour célébrer les véhicules anciens dans toute la ville

Les festivités vont commencer dès le vendredi soir 17 septembre, avec le concours d'élégance pour lequel 40 véhicules sont en compétition. Pour y assister, les spectateurs devront s'être obligatoirement inscrits au préalable sur : www.circuitdesremparts.com.

Le samedi 18 septembre, 200 véhicules anciens vont s'élancer sur les routes de la Charente pour le Rallye International. Très attendu par le public, le rallye partira à 8 heures des Chais Magelis. L'arrivée, à Angoulême, se fera à partir à partir de 16h30. 

Le dimanche 19 de 8h à 19 heures, place aux courses sur le circuit historique au cœur de la ville. Il s'agit de l'un des derniers circuits automobiles se déroulant en centre-ville. Le parcours qui suit les remparts, inchangé depuis sa création, est spectaculaire. A chaque départ, les véhicules sont répartis en différentes catégories. Le public pourra ainsi suivre  la course réservée aux Bugatti, celle des voitures d'avant guerre et même celles des bolides d'avant 1914 comme celle des voitures de sport des années 50.

L’édition 2021 reprend de nombreux éléments de son édition annulée de 2020 mais apporte aussi du nouveau comme le plateau réservé aux motos anciennes.

Le circuit des remparts c'est aussi un nombre impressionnant d'expositions et de démonstrations disséminées à travers la ville. L'une d'elle sera réservée aux Panhard, à l'occasion des 130 ans de la marque

Pour retrouver le détail des courses, des expositions et des concours : https://www.circuitdesremparts.com/edition-2021/

Des garages charentais se spécialisent dans les voitures anciennes  

Comme le Festival de la Bande Dessinée a suscité, à Angoulême, la création de toute une économie rassemblant des studios, des entreprises, des formations et des écoles autour du dessin, de l'image et de l'animation, le Circuit des Remparts a permis, grâce à sa renommée, à plusieurs garages de la région de se spécialiser dans les véhicules anciens. C'est le cas de celui que gère Jean-Christophe Drouiteau à Angoulême. La structure a été créée récemment et les mécaniciens ont déjà pu travailler sur plusieurs voitures d'exception. Avec un brin de fierté, Manuel Sanchez, le responsable des restaurations en carrosserie, nous montre l'un de ces bijoux : une Bugatti 57 G datant de 1936 et qui a remporté par deux fois les 24 heures du Mans. 

Il n'en existe que deux dans le monde dont une qui est chez nous

.Manuel Sanchez, le responsable des restaurations en carrosserie

Pour participer à la course de dimanche dans les rues d'Angoulême, il a fallu réaliser une remise en état respectant au plus près la technique et l'allure d'origine de la voiture. À ses côtés, une Hispano Suiza des années 30 qui appartient aujourd'hui à un grand collectionneur européen mais aussi une Panhard. Celle-ci participera ce week-end à l'exposition célébrant les 130 ans de la firme automobile. Pour le gérant du garage, Jean-Christophe Drouiteau comme pour les mécaniciens, quand ils travaillent sur un véhicule de collection, c'est avant tout la passion qui les guide.

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
automobile économie sport