Charente : l'art s'arrête en gare de Ruffec

© Jérôme Deboeuf
© Jérôme Deboeuf

Depuis un an, le TGV Bordeaux-Paris ne s'arrête plus en gare de Ruffec, au nord de la Charente. Une décision prise après la mise en place de la LGV. A cette occasion, le collectif "Maintien TGV et gare de Ruffec" organise une exposition. Elle démarre ce vendredi

Par Christina Chiron

Manifestations, blocages des voies, les membres du collectif "Maintien TGV et Gare de Ruffec" se sont battus pendant plus d'un an, pour préserver l'arrêt du TGV dans leur station. Depuis le 1er juillet 2017 et la mise en place de la Ligne Grande Vitesse, la ligne TGV Bordeaux-Paris ne dessert plus Ruffec.

Pour faire à nouveau entendre leur voix, une exposition itinérante ouverte au public est organisée de ce vendredi au dimanche 1er juillet, date anniversaire de la mise en place de la LGV.
 
© Jérôme Deboeuf
© Jérôme Deboeuf

Le programme : 
  • Vendredi 29 juin : oeuvres exposées toute la journée à la gare
  • Samedi 30 juin : oeuvres exposées le matin à la mairie
  • Dimanche 1er juillet : oeuvres exposées l'après-midi à la Canopée
Les oeuvres font l'objet d'un concours d'art visuel avec un vote jusqu'au 1er juillet. Le public doit décider quelle oeuvre représente le mieux l'importance d'une desserte TGV. 
Celle qui aura reçu le plus de votes devrait remplacer le panneau de composition des TGV, enlevé par la SNCF.
 
Pour clôturer l'exposition, une représentation déambulatoire gratuite de "Théâtre en action" aura lieu ce dimanche à 17 heures. Départ de la gare de Ruffec jusqu'à la Canopée.

Reportage Jérôme Deboeuf, Christophe Guinot et Thierry Cormerais
Intervenants: Philippe D'Hemery, Porte parole du collectif "Maintien TGV et gare de Ruffec", visiteur, et Christophe Mauvillain, Porte parole du collectif "Maintien TGV et gare de Ruffec"
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Fraude à la licence IV : les commerçants de Sarlat s'inquiètent

Les + Lus