Charente : la construction d'une usine de batteries électriques en projet sur le site de la SAFT à Nersac

La nouvelle usine de production de batteries électriques pour l'automobile sera attenante au site de la SAFT à Nersac en Charente / © Bruno Pillet/ France Télévisions
La nouvelle usine de production de batteries électriques pour l'automobile sera attenante au site de la SAFT à Nersac en Charente / © Bruno Pillet/ France Télévisions

Le ministre de l'Economie, Bruno Le Maire, a annoncé la création d'une usine de production de batteries nouvelle génération sur le site de la SAFT à Nersac en Charente. Les travaux de construction de cette nouvelle unité doivent être lancés en 2020.

Par C.H avec AFP

Bruxelles a  donné son feu vert pour développer une filière européenne des batteries électriques et a accordé une aide importante de 3,2 milliards d'euros. L'Europe a autorisé les versements de subventions par les états membres dont la France aux entreprises spécialisées dans la production de batteries pour les véhicules électriques. Cette aide doit engendrer la mobilisation de "5 milliards d'euros supplémentaires en investissements privés", ce qui permettra aux Européens, espère Bruxelles, de faire face aux producteurs chinois, très en avance dans ce secteur. Actuellement, seul 1% de la production mondiale de cellules lithium-ion émane de l'Union européenne, alors que le marché mondial des batteries auto pourrait atteindre 45 milliards d'euros en 2027, dont 20% à 30% en Europe.

Le groupe PSA attend des précisions

L'usine de la SAFT à Nersac, qui appartient au groupe Total, doit donc faire partie des sites appelés à contribuer à la naissance de cette filière batteries électriques menée par 17 industriels européens du secteur, en France et en Europe.
A l'heure actuelle, des négociations entre PSA et la SAFT sont en cours. Le constructeur automobile attend toutefois des précisions sur les subventions promises par le gouvernement français. En février dernier, Emmanuel Macron a annoncé que la France investirait 700 millions d'euros pour financer les recherches et le développement industriel du projet.


Le permis de construire déjà signé

Une certitude toutefois dans ce dossier : le permis de construire sur un terrain de 24 000m2 a été signé par le maire de Nersac, André Bonichon.
La nouvelle usine sera attenante au site actuel de la SAFT.  Elle produira des batteries électriques, nouvelle génération, à électrolyte solide. Les travaux de construction doivent commencer en 2020, Bruno Le maire a annoncé qu'il ferait le déplacement en Charente pour poser la première pierre. L'installation de cette usine, portée par la région Nouvelle-Aquitaine et la communauté du Grand-Angoulême, représente une bonne nouvelle pour l'emploi dans le département mais il est encore difficile aujourd'hui de savoir combien de postes seront créés. Les estimations des uns et des autres font le grand écart, de quelques dizaines pour les plus pessimistes à 300 à 400 pour les optimistes dont fait partie Alain Rousset, le président de la région Nouvelle-Aquitaine.
En partenariat avec PSA, la SAFT devrait communiquer officiellement sur la création de cette usine, dans les prochains jours.



 

Sur le même sujet

Les + Lus