Les éboueurs du Grand Angoulême en grève, les poubelles s'accumulent dans les rues

Les éboueurs de Grand Angoulême sont en grève depuis vendredi et ont voté la reconduction du mouvement pour ce lundi 3 février. Ils réclament 300 euros d'augmentation notamment pour reconnaître la pénibilité du travail et compenser les heures de nuit.

Les poubelle s'amoncellent dans les rues d'Angoulême touchées par la grève des éboueurs du Grand Angoulême.
Les poubelle s'amoncellent dans les rues d'Angoulême touchées par la grève des éboueurs du Grand Angoulême. © Cécile Landais/ France Télévisions
Les déchets s'accumulent autour des poubelles qui n'ont pas été ramassées par les éboueurs en grève de Grand Angoulême. Ils réclament une augmentation de salaire sous forme de prime pour compenser la pénibilité de leur travail et le risque, notamment pour les rippeurs mais aussi pour mieux rémunérer les heures de nuit.

Les jeunes gagnent entre 1 200 et 1 300 euros en travaillant de nuit puisqu'on embauche à 19h45 jusqu'à 3h10. On pense que par rapport aux heures de nuit, c'est très mal payé.
Benjamin  Fayeux, chauffeur rippeur

Les éboueurs du Grand Angoulême sont en grève depuis vendredi et ont reconduit leur mouvement.
Les éboueurs du Grand Angoulême sont en grève depuis vendredi et ont reconduit leur mouvement. © Cécile Landais/ France Télévisions

Pour Jean-William Loffredi, le représentant du syndicat FO, cette augmentation ne fera que compenser l'augmentation du coût de la vie.

Nos salaires sont ceux d'il y a dix ans alors que le coût de la vie a augmenté de 300 ou 400%. Pendant ce temps nos salaires n'ont pas bougé.

Les éboueurs dénoncent aussi une hémorragie au sein de leur service. Selon eux, les jeunes éboueurs, une fois formés, se tournent vers les sociétés privées où les salaires sont plus attrayants.

Moi, je gagne 1 500 euros en moyenne par mois mais je ne fais que des heures de nuit. dans le privé, je pense que je pourrais gagner largement plus pour le travail que l'on fait.

Les éboueurs titulaires sont une cinquantaine à suivre ce mouvement de grève qui est reconductible par tranche de 24 heures. Le préavis court jusqu'à la fin du mois de février 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
social économie grève