"Je préfère la nature aux écrans, c’est bien mieux !" La pêche séduit de plus en plus de jeunes Charentais

Depuis environ quatre ans, la fédération de pêche de la Charente constate une augmentation des adhésions chez les moins de 18 ans. Ces jeunes participent au moins une fois par mois à des ateliers pratiques un peu partout dans le département et y trouvent le plaisir de la nature et la découverte d’un loisir sain.

Ils ont entre huit et quatorze ans et une fois par mois au moins, ils se retrouvent sur un plan d’eau pour un atelier pêche. Ce jour-là, le rendez-vous est près d’Angoulême, au milieu de la nature. L'heure est à la déconnexion, la préoccupation du moment est de guetter la carpe.

Je préfère la nature aux écrans, c’est bien mieux !

Maël Jendo

9 ans

Clément Morilleau a 12 ans et il est un des adeptes de ce sport loisir : " Ça fait travailler la patience alors que le foot, c’est un peu plus sportif."

Maël Jendo, 9 ans, apprécie ce contact avec l’environnement : " C’est en lien avec la nature et j’aime bien ça. Je préfère la nature aux écrans, c’est bien mieux ! "

Les jeunes découvrent ici différentes techniques de pêche.

On va commencer à leur apprendre la pêche et plus tard, ils resteront des sentinelles de l’environnement.

Mathieu Labrousse,

Président de la Fédération de pêche de la Charente

Cela explique sans doute cet engouement, 70 jeunes inscrits chaque année et une longue liste d’attente. Un succès dont se félicite Mathieu Labrousse, le président de la Fédération de pêche de la Charente : « Nous, ça nous permet de fidéliser des pêcheurs. Dès qu’ils ont 5/6 ans, on va commencer à leur apprendre la pêche et plus tard, ils resteront des sentinelles de l’environnement. »

La Fédération de Pêche de la Charente compte aujourd’hui plus de 3000 cartes jeunes, réservées aux moins de 18 ans.

L'actualité "Sorties et loisirs" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Nouvelle-Aquitaine
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité