"L’hospitalité, la générosité des Marocains, il faut qu’on leur rende !" Après le séisme, la solidarité avec le Maroc s'organise depuis la Charente

durée de la vidéo : 00h02mn24s
Reportage de Jérôme Deboeuf et Alexandre Keirle ©France télévisions

À Angoulême, la mobilisation prend forme pour aider la population marocaine touchée par les secousses. Couvertures, tentes, matériel de secours, lampes torches sont recherchés. Il y a différents points de collecte. La mobilisation passe aussi par les réseaux sociaux qui servent aussi à s’informer auprès des proches.

Le coffre de Patrick est rempli ! Des couchages bienvenus pour les habitants sinistrés de la région de l’Atlas. Sa femme est d’origine marocaine, il s’est mobilisé tout de suite.

Ça va leur rendre service ! Ils disaient aux informations que ça commence à descendre à 10-12°, même plus froid et ils ont peur que si la pluie arrive, là, ça va être pire.

Patrick

Donateur

À Angoulême, la MJC Mosaïque fait partie des points de collecte et les dons affluent, le lycée de l’image et du son vient de livrer 70 couvertures, inutilisées par les élèves internes.

Rester en lien

Les réseaux sociaux permettent aussi de mobiliser parmi les femmes issues des différentes communautés. Le portable sert à fédérer et à s’informer sur la situation des proches.

On a un groupe de militantes d’origine marocaine donc moi j’ai envoyé un message de soutien et prendre des nouvelles et tout de suite on a demandé s’il y avait des besoins et on s’est organisé !

Laurence Duroueix

Formatrice en français et référente culture à la MJC Mosaïque

Parmi les donateurs mobilisés, les fidèles de la mosquée d’Angoulême. C’est là que seront centralisés les dons. Certains de ses membres sont directement touchés par ce drame.

Tout le monde se plaît à aller faire du tourisme, aller se promener au Maroc avec l’hospitalité, la générosité des marocains... Il faut qu’on leur rende !

Kader Bouazza

Président de la mosquée d'Angoulême

Les dons seront chargés dans un semi-remorque qui quittera Angoulême vendredi pour le Maroc.