Moulidars en Charente : un trafiquant d'armes présumé au coeur du village

L'arsenal saisi en Charente par les enquêteurs / © Police Judiciaire
L'arsenal saisi en Charente par les enquêteurs / © Police Judiciaire

Selon nos confrères de la Charente-Libre,Un viticulteur de Moulidars, conseiller municipal, serait mêlé à un important trafic d'armes pour la mafia albanaise. Le village de 700 habitants est sous le choc.

Par Marie-Ange Cristofari

C'est l'histoire d'un collectionneur d'armes charentais qui se laisse convaincre... La Charente Libre est à l'origine de la publication de cette affaire.
Ce viticulteur d'une cinquantaine d'années a expliqué aux enquêteurs avoir été approché au stand de tir d'Angoulême par un Albanais. Celui-ci le persuade de lui vendre plusieurs armes et d'en garder d'autres à son domicile de Moulidars en échange d'un peu de cocaïne.
 

Un arsenal impressionnant


De son côté, le responsable du club de tir, Pierre-Henri Gabaud, nous dit être très étonné que son association ait pu être le théâtre d'une pareille rencontre. Il assure que chacun doit montrer patte blanche "Tout le monde se connait, et si j'avais connaissance d'un pareil trafic, j'alerterai la police immédiatement".

L'arsenal en question est destiné aux trafiquants de drogue des quartiers Nord de Nantes. Dans leurs investigations, les enquêteurs de la Police Judiciaire de cette ville viennent donc perquisitionner dans ce village charentais. Ils saisissent 39 fusils, 3 armes de poing, un fusil mitrailleur, une kalachnikov, ainsi que 300 000 €uros en liquide.
 

Stupéfaction au village


Le maire de la commune, Martial Desport, tombe de très haut. "J'étais loin de me douter qu'un phénomène pareil puisse se passer sur nos petits territoires. Je connais bien la personne, nous avons le même âge. Je suis très surpris que l'on puisse dériver de cette façon-là".

Le viticulteur est toujours en garde à vue. Le parquet de Rennes (l'une des juridictions interrégionales spécialisées dans le grand bandistime) est en charge de cette affaire.
 

Reportage de Jérôme Deboeuf, Christophe Guinot et Josiane Étienne. Intervenants : Pierre-Henri Gabaud, président du stand angoumoisin de tir. Martial Desports, maire de Moulidars.
 

 

Sur le même sujet

Plein Phare avec Pierre Arditi

Les + Lus