Personnels et résidents de l'Ehpad de la Grande Garenne à Angoulême ont subi un troisième dépistage du coronavirus

Troisième série de dépistages des personnels et des résidents de l'Ehpad de la Grande Garenne à Angoulême, en Charente. Trois résidents sont décédés des suites du Coronavirus depuis lundi.

Résidents et personnels de l'Ehpad de la Grande garenne ont été dépistés
Résidents et personnels de l'Ehpad de la Grande garenne ont été dépistés © Cécile Landais, France Télévisions
Depuis lundi 16 novembre, trois résidents de l'Etablissement d'Hospitalisation pour Personnes Âgées Dépendantes de la Grande Garennne à Angoulême sont morts des suites du coronavirus. L'établissement a donc décidé d'organiser ce jeudi un troisième dépistage de tous les résidents et du personnel. 31 personnes sont déjà infectées mais asymptomatiques.
Des infirmières de la Mutualité Française qui gère trois établissement en Charente sont venues faire ces tests PCR, elles ont été spécialement formées pour cela dans un but bien précis.

D'abord, stopper les déplacements vers l'extérieur, les limiter à la fois pour les salariés et les résidents de notre établissement, et d'autre part, être réactif et plus rapide dans la réalisation des tests

Delphine Lamothe-Pelletier, directrice générale de la Mutualité Française en Charente

Les résidents sont testés dans leur chambre, les salariés, eux, dans une salle spécialement aménagée. Les résultats devraient être connus dans les 48 heures.

Outre les tests, les mesures sanitaires ont été renforcées pour faire face au virus, les résidents sont confinés dans leur chambre, les visites et les activités collectives ont été annulées, par ailleurs, un médecin coordinateur est présent tous les jours dans la maison de retraite.

Reportage de Bruno Pillet et Cécile Landais
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société